Coopération France-Togo : Vers une nouvelle dynamique plus ambitieuse

Coopération France-Togo : Vers une nouvelle dynamique plus ambitieuse

SHARE
Emmanuel Macron et Faure Gnassingbé ce 09 avril 2021 à Paris
image_pdfimage_print

Les relations de coopération entre la France et le Togo pourront se renforcer davantage dans une nouvelle dynamique plus ambitieuse notamment sur le plan économique. C’est la principale conclusion à retenir de la visite de travail du chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé à Paris où il a eu ce vendredi 09 avril, un tête-à-tête avec le Président français Emmanuel Macron.

Les deux dirigeants ont en effet évoqué au cours de leurs discussions, des questions bilatérales notamment en matière économique avec une revue de portefeuilles de tous les projets, programmes touchant les secteurs clés de développement du Togo.

« Le Togo affiche une trajectoire économique qui offre de nombreuses opportunités et je suis vraiment désireux de renforcer le partenariat économique avec la France », a indiqué Faure Gnassingbé.

Les deux personnalités ont par ailleurs réitéré leur engagement commun sur les questions régionales, à lutter contre le terrorisme et à soutenir la transition au Mali. Emmanuel Macron a apprécié l’engagement du Togo pour le rétablissement de la paix et la sécurité dans toute la sous-région et dans le Sahel.

Au cours de son séjour à Paris le Président de la République s’est également entretenu avec plusieurs autres personnalités françaises notamment de hauts dirigeants de grands groupes, de grandes sociétés, de grandes entreprises évoluant dans les secteurs de l’industrie, des infrastructures, de l’énergie, de l’eau et du numérique. « Tous, unanimement reconnaissent l’attractivité du Togo, et surtout le dynamisme du président togolais dans sa volonté manifeste de transformer son pays de fond en comble sur le plan économique et social et d’en faire un hub logistique », indique une note de la Présidence de la République.

La visite présidentielle a par ailleurs permis au Togo et la France de signer trois accords : un accord de financement pour le déploiement de 50 mille lampadaires solaires par la société Sunna Design avec un financement français de 40 millions d’euros, une convention de financement avec l’Agence française de Développement (AFD) dans le cadre du projet PERECUT pour électrifier 50 villes du pays pour un montant de 75 millions d’euros, et une convention de partenariat avec Expertise France pour la mise en œuvre du programme « Talents en commun », visant à mobiliser les compétences de la diaspora pour un accompagnement sur les métiers du digital.

Faure Gnassingbé a aussi au cours de sa visite échangé avec le Président du Sénat français, Gérard Larcher qui a exprimé sa disponibilité à accompagner le Togo quant à la coopération décentralisée.

Pour rappel, la France et le Togo développent des relations historiques qui remontent aux années 1960. Au fil des années, cette coopération s’est renforcée avec de nouveaux accords, conventions et programmes mis en œuvre par l’Agence française de développement (AFD) et le Service de coopération et d’action culturelle (SCAC).

David S.