Covid-19 : de la conscience individuelle et collective pour éviter le pire...

Covid-19 : de la conscience individuelle et collective pour éviter le pire !

SHARE
Des agents de santé en équipement de protection (Image d’illustration)
image_pdfimage_print

C’est une question de vie. La lutte contre la pandémie du Coronavirus ne doit pas être seulement une question des gouvernants et des autorités sanitaires. Une prise de conscience individuelle et collective est plus que jamais indispensable pour éviter le pire.

Ces derniers jours, les données liées à l’évolution de la pandémie du Covid-19 deviennent de plus en plus inquiétantes au Togo. Entre le 29 avril et le 1er Mai, c’est au total 24 nouveaux patients qui ont été testés positifs dans le pays.

Le nombre de cas confirmés est très vite passé de 99 le 28 avril à 123 ce vendredi 1er Mai, ceci, malgré les efforts consentis dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire. Sur les 123 cas, 48 sont actifs (patients toujours hospitalisés), 66 personnes sont guéries et 9 décès sont enregistrés. Au total, 7100 tests de dépistage ont été effectués à ce jour sur toute l’étendue du territoire national.

La plaine de Mô et la région des savanes (Dapaong et Cinkassé) sont devenues en quelques heures les nouveaux épicentres de la maladie, après le grand Lomé et la préfecture de Tchaoudjo (région centrale). Des cas sont également signalés dans d’autres localités du pays.

Dans la foulée, il est annoncé l’ouverture prochaine d’une antenne régionale de l’Institut National d’Hygiène (INH) à Kara pour multiplier les tests et aller davantage plus vite dans la détection de nouveaux cas. Dans les préfectures, les dispositions sont en train d’être renforcées avec l’identification de lieu de lieux de prise en charge et de confinement d’éventuels cas.

Au regard de l’évolution de la situation et au-delà des actions des autorités sanitaires, les populations devraient davantage jouer pleinement leur partition dans cette crise sanitaire pour couper la chaîne de propagation du virus. C’est une question d’urgence et de nécessité absolue !

Le strict respect des mesures barrières recommandées, le signalement de tout cas suspect, appelez le numéro vert 111 en cas de symptômes de la maladie, sont autant de dispositions que chacun devraient observer scrupuleusement en tout point du territoire national. Chaque citoyen devrait prendre conscience de la réalité et de la dangerosité du mal, et surtout de la nécessité d’œuvrer individuellement ou collectivement pour l’enrayer.

David S.