Covid-19 : Faure Gnassingbé a pris part au sommet virtuel de la...

Covid-19 : Faure Gnassingbé a pris part au sommet virtuel de la garantie de marché COVAX

SHARE
Faure Gnassingbé prenant part aux travaux
image_pdfimage_print

Le chef de l’Etat Faure Gnassingbé a pris part mercredi à un sommet virtuel de la garantie de marché (AMC) COVAX de Gavi placé sous le thème « un monde protégé, réussir ensemble ».

Initié par l’Alliance mondiale pour les vaccins et l’immunisation (GAVI) en collaboration avec gouvernement japonais, cette rencontre de haut niveau a également réuni les agences des Nations unies, les partenaires institutionnels, les banques multilatérales de développement, le secteur privé, les firmes pharmaceutiques et d’autres acteurs clés de la lutte contre la pandémie.

Le sommet vise à réunir le financement indispensable à long terme pour obtenir des doses supplémentaires de vaccins afin d’atteindre une couverture de 30 % dans les économies éligibles à la Garantie de marché.

Les travaux ont permis aux dirigeants de faire le point des stratégies de mobilisation des fonds nécessaires pour un accès universel aux vaccins anti-Covid-19 dans le cadre de l’initiative COVAX.

Il s’agira de doter l’AMC de ressources financières estimées au minimum à 8,3 milliards de dollars US pour commander et dispenser jusqu’à 1,8 milliards de doses.

La garantie de marché COVAX de Gavi doit dans ce sens recueillir auprès des donateurs et du secteur privé 2 milliards de dollars US qui viendront s’ajouter aux 6,3 milliards de dollars US collectés avant cette nouvelle campagne de levée de fonds lancée au cours de la conférence virtuelle « Un monde protégé » tenue 15 avril dernier.

Il est relevé que l’accès aux vaccins reste inéquitable au moment où la pandémie de la Covid-19 continue de se propager, affectant des vies humaines et les économies dans pays.

A ce jour, moins de 1% de la population des pays participant à la Garantie de marché (AMC) a été vacciné contre la Covid-19.

Pour rappel, c’est depuis juillet 2020 que le Togo a marqué son adhésion à l’Initiative COVAX, à l’image des autres pays de la sous-région. Ce qui lui a permis de bénéficier des doses des vaccins AstraZeneca et de Pfizer pour la vaccination des populations.

La Rédaction