Dama Dramani qualifie l’élection présidentielle burkinabé

Le Président de l’Assemblée nationale togolaise, Dama Dramani, invité il y a quelques jours par son homologue burkinabé, Salif Diallo, à l’ouverture solennelle des travaux de l’Assemblée nationale du pays des hommes intègres, a pris la parole à la tribune de l’hémicycle burkinabé pour féliciter le Président Rock Marc Christian Kaboré, pour  sa « brillante » élection à la tête du Faso.

Pour M. Dramani, le fait pour les adversaires du successeur de Blaise Compaoré de reconnaître leur défaite, est « une belle leçon de maturité politique et de démocratie ».

Devant ses homologues ghanéen, nigérien, malien sénégalais et français, le Président de l’Assemblée nationale togolaise a également touché du doigt l’attentat terroriste du 15 janvier qui a frappé de plein fouet la capitale burkinabé.

« Me trouvant à Ouagadougou, je ne peux manquer d’évoquer l’attentat terroriste perpétré contre le peuple du Burkina le 15 janvier 2016. A cet égard, je voudrais au nom de la représentation nationale togolaise, associer ma voix aux condamnations unanimes du terrorisme sur toutes ses formes et exprimer le soutien et la solidarité du peuple togolais pour être aux côtés  du Burkina Faso dans cette dure épreuve », a-t-il souligné.

Pour lui, il n’est pas question de toucher aux valeurs républicaines en général et la liberté d’opinion et le droit de chaque être humain à la vie, en particulier.