De la formation à distance à l’IFAD-Aquaculture d’Elavagnon (Est Mono)

De la formation à distance à l’IFAD-Aquaculture d’Elavagnon (Est Mono)

SHARE
Une élève de l’IFAD en cours à distance
image_pdfimage_print

En attendant la reprise des classes, l’Institut de Formation en Alternance pour le Développement de l’Aquaculture (IFAD-Aquaculture) d’Elavagnon a remis au travail tous ses apprenants depuis leur domicile. Ceci, afin de mettre en œuvre la décision du gouvernement au sujet des cours à distance pour éviter aux élèves et étudiants, le risque de désapprendre en ces temps de fermeture des établissements dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Coronavirus.

L’IFAD Aquaculture d’Elavagnon dans la préfecture de l’Est Mono dispose notamment de tout le dispositif numérique pour des cours en ligne et à distance.

Cet accompagnement de l’IFAD consiste en effet à faire mettre en ligne, par les formateurs, des cours et des exercices d’application. Les formateurs sont chargés de mettre, en fonction du plan de formation hebdomadaire, deux cours par jour ouvré ; soit au moins dix (10) cours par semaine, par groupe pédagogique. Chaque apprenant est invité à lire ses cours et à faire les exercices d’application et à en faire le retour aux formateurs.

Afin de mieux encadrer cette formation à distance des apprenants chez eux loin des installations de l’IFAD, les parents des apprenants sont associés pour accompagner leurs enfants en leur facilitant l’accès à la connexion internet pour accéder aux cours en ligne et en les suivant pour qu’ils traitent effectivement les exercices donnés et en fassent un retour aux formateurs qui pourront leur apporter les corrections nécessaires.

Au demeurant, ces dispositions ainsi prises par l’Administration de l’IFAD pour maintenir la constance dans la formation/apprentissage des apprenants de l’IFAD Aquaculture d’Elavagnon permettront une reprise directe des cours aussitôt à la fin de la pandémie.

Il faut rappeler que depuis le 20 mars 2020, les établissements scolaires, toutes catégories confondues, du primaire au supérieur en passant par le secondaire, sont fermés jusqu’à nouvel ordre sur toute l’étendue du territoire national. Une décision du gouvernement qui s’inscrit dans le cadre des mesures ripostes à la pandémie du coronavirus au Togo.

David