Découvrez de nouvelles créations de Bilitis, le 19 août prochain au Grand...

Découvrez de nouvelles créations de Bilitis, le 19 août prochain au Grand Rex

SHARE
Bilitis Fashion
Bilitis Fashion
image_pdfimage_print

Pour la première fois depuis son retour du Casablanca (Maroc) à Lomé, Aimé Bilitis Adamah  Directrice et styliste de Bilitis Fashion style, va ouvrir la caverne de ses nouvelles collections au grand public. Et c’est à travers une série d’exposition vente qui sera couplée d’un défilé de mode « pas comme les autres » le vendredi prochain au Grand Rex de Lomé placé sous le thème : Les héritages colorés, « Maha ».

L’information a été donnée par les premiers responsables du comité d’organisation de cet évènement la presse ce mardi à Lomé.

Ce grand défilé qui met en valeur la magnificence de la culture togolaise, vise à montrer les possibilités sans aucune mesure du talent d’Aimé Bilitis revenue du Maroc, à relever les défis du temps et à s’imposer comme culture de profond enracinement.

Objectif principal: valoriser le savoir-faire acquis par BFS et transmis à une équipe de production togolaise.

Pour la Promotrice de cet évènement, les femmes à travers leurs apports au monde se révèlent être les véritables symboles du courage, de la bravoure et la force. Ces femmes qui donnent la vie, nourrissent l’Homme sont l’incarnation même de la beauté et de la tendresse méritent plus de considérations que celles qui leur sont généralement accordées.

« C’est une collection pour une femme qui va aller au service, revenir le soir pour s’occuper des enfants mais qui n’a pas le temps d’aller chez la couturière pour se prendre des mesures. C’est un concept de prêt-à-porter, lorsqu’elle vient à BFS, je sais qu’elle fait du 42, rapidement je lui fais quelque chose de très ethnique en même temps de Made in Togo », a-t-elle fait savoir.

Dédiée aux femmes Maha, dynamiques, gracieuses et qui se veut sophistiquée, la collection a-t-elle poursuivi sera un message entre la mode vestimentaire subsaharienne, orientale et occidentale, et d’ajouter que Maha en arabe signifie une fille de gazelle, une façon pour le marocain de surnommer la femme jeune et belle.

Seront mises sous projecteurs dans la matinée du 19 août prochain, des boucles d’oreilles, colliers, manchettes, pochettes, chaussures, sacs et quelques techniques d’attache de drapage.

Plusieurs mannequins nationaux et internationaux vont défiler au cours de cette soirée qui promet d’être « riche en couler et en son » en tenues descentes se basant sur la culture du Togo avec toutes ses diversités.

Joseph Ahodo