Des députés et administrateurs parlementaires en séminaire de formation à Kpalimé

Des députés et administrateurs parlementaires en séminaire de formation à Kpalimé

SHARE
Une photo de famille des participants
image_pdfimage_print

Des députés et administrateurs parlementaires ont entamé ce vendredi à Kpalimé (environ 120 km au nord ouest de Lomé), un séminaire résidentiel de formation pour une amélioration de la gouvernance et de l’administration parlementaire.

La cérémonie d’ouverture de cette session de formation a été ouverte par la présidente de l’Assemblée nationale Mme Chantal Yawa Djigbodi TSEGAN en présence du préfet de Kloto, Bertin Koku ASSAN, du maire de la commune de Kloto 1, Winny DOGBATSE et la représentante  résidente de l’OMS au Togo, Dr Diallo Fatoumata Binta.

Placé sous le thème : « Améliorer la gouvernance et l’administration parlementaire pour contribuer au développement durable du Togo », ce séminaire vise à renforcer les capacités des députés et administrateurs parlementaires  afin qu’ils puissent bien accomplir leurs missions parlementaires, celles de voter des lois et de contrôler les actions gouvernementales.

Il s’agit d’un cadre de haut niveau pour la réflexion collective sur les principes et pratiques parlementaires.

Selon Mme TSEGAN, le thème de cette rencontre est explicite. Elle a rassuré les participants que ces exercices et sorties se feront plus souvent pour dit-elle, « être en phase et même en avance sur le prochain plan stratégique de développement de l’assemblée nationale, dans un esprit d’efficacité et de gestion axée sur les résultats ».

« Loin d’être un simple exercice de routine, le présent séminaire résidentiel de formation à laquelle nous sommes conviés, s’offre plutôt à nous comme un véritable opportunité, destinée à nous apprendre quelque chose de nouveau, à nous ajouter un plus dans notre manière de travailler, à nous mouler dans une nouvelle vision », a indiqué la Présidente de l’Assemblée nationale.

« Au fond, il s’agit de nous donner de nouvelles compétences susceptibles d’améliorer nos performances individuelles et collectives, au profit de notre institution parlementaire et partant, pour le mieux-être de l’ensemble du peuple », a-t-elle ajouté.

« L’évidence incontournable à laquelle nous faisons face est que nous devons à tout prix rendre plus innovant et dynamique notre assemblée nationale. Elle doit être toujours plus attentive à nos concitoyens. Nous devons la rendre plus moderne, et toujours présente sur l’échiquier régional et international, dans un environnement de plus en plus marqué par des débats de haut niveau sur les questions et défis majeurs », a fait savoir Mme Chantal Yawa Tsegan.

Les travaux permettront aux participants de maitriser davantage la légistique et les mécanismes de contrôle de l’action gouvernementale, d’assurer la veille politique, d’identifier d’autres éventuels enjeux sociétaux majeurs au bénéfice de leurs mandants.

Divers modules seront développés au cours de cette session à savoir : « Appropriation du leadership transformationnel pour un développement durable du Togo », « Approche harmonieuse de mise en œuvre de l’Agenda 2030, ODD et autres engagements internationaux », « Contribution des députés à la mise en œuvre et à l’examen du PND », « Connaissances des institutions et de l’administration », « Légistique : science de réaction des textes juridiques », « Techniques d’amendement parlementaires », « Communication, média, mobilisation de ressources », et « Présentation et gestion des conflits locaux en période électorale ».

De notre correspondant à Kpalimé, Mensah ASSOGBAGUE