Des kits de production vivrière pour des ménages agricoles dans les préfectures de Yoto et Bas-Mono

Trente (30) ménages agricoles vulnérables dans les cantons d’Agbétiko dans la préfecture du Bas-Mono et d’Essè-Godjin dans le Yoto viennent de bénéficier de kits de production vivrière.

Les kits ont été remis aux bénéficiaires le 30 avril dernier par le coordonnateur du projet M. ESSIOMLE Komi, en présence des préfets, des maires, des chefs cantons, le  directeur régional de l’agriculture, les directeurs préfectoraux de l’agriculture et des représentants des bénéficiaires.

D’une quantité de 5 120 kg, ces kits sont constitués d’intrants agricoles dont des semences de maïs et de soja, des engrais (NPK 15 15 15 et Urée 46 %), de l’inoculum pour le soja et de bio pesticides pour lutter contre la chenille légionnaire d’automne.

Selon le ministère en charge de l’agriculture, il s’agit d’un accompagnement qui rentre dans le cadre de la lutte contre la pandémie à la COVID 19 dans le secteur agricole.

« Cet appui s’inscrit dans le cadre du projet TCP/TOG/3801Appui à la riposte contre la COVID 19 dans le secteur agricole au Togo’ dont le gouvernement à travers le ministère de l’agriculture, de l’élevage et du développement rural a sollicité et obtenu le financement de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) afin d’assister les ménages agricoles vulnérables devenus plus fragiles à cause de la pandémie liée à la COVID 19 », indique une note du Ministère.

Il s’agit d’une contribution à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle à travers la mise à disposition de 900 ménages agricoles vulnérables, des kits de production dont 600 pour la production vivrière et 300 pour la production maraîchère dans neuf (9) préfectures cibles notamment Yoto, Bas-Mono, Mô, Kéran, Dankpen, Oti, Oti Sud, Tandjoaré et Tône.

L’opération de ciblage des bénéficiaires a été faite sur la base de critères bien définis, par les acteurs à la base notamment les Comités villageois de développement (CVD), les Comités de développement des quartiers (CDQ) sous la supervision des chefs de village.

La cérémonie de remise des kits de production va se poursuivre dans les jours à venir dans les sept (7) préfectures restantes.

La Rédaction