Des organisations des producteurs forestiers et agricoles en formation à Atakpamé

Le Forum National des Agriculteurs et Éleveurs du Togo (FNAET) organise avec l’appui de l’Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et de GIZ du 14 au 16 octobre à Atakpamé, un atelier de formation des organisations des producteurs forestiers et agricoles (OPFA) sur les outils analyse et développement des marchés (ADM).

Les travaux de cette rencontre à l’évêché d’Atakpamé par le directeur du cabinet au Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières M. Koudadjé Kokou en présence du chargé de bureau de la FAO au Togo, M. Djiwa Oyétoundé.

Cet atelier initié sous la supervision de la Coordination Togolaise des Organisations Paysannes et des Producteurs Agricoles (CTOP) dans le cadre du projet « Mécanisme Forêts et Paysans(FFF) » vise à outiller une vingtaine de techniciens et les membres des OPFA sur l’élaboration de suivi et l’évaluation d’un plan de développement d’entreprise afin de contribuer au renforcement de leurs capacités entrepreneuriales et un accès aux marchés dans le but d’atteindre les résultats du FFF.

Les modules de la formation portent sur le calcul des objectifs financiers, la méthode de sélection des produits ayant le meilleur potentiel pour la création d’entreprise, le suivi des chaînes de valeurs et la sélection d’une entreprise ainsi que la détermination de sa taille.

L’approche choisie permet de mettre les paysans dans une méthodologie participative conçue pour aider les populations locales à créer des entreprises génératrices de revenus tout en conservant les ressources.

Au nom du gouvernement, M. Koudadjé a remercié tous les partenaires pour leurs appuis au Togo dans la création d’un environnement propice à la valorisation des terres et ressources. Pour lui, il n’est pas seulement essentiel de produire mais aussi de trouver des débouchés permanant d’écouler les produits, seul moyen pour les producteurs de jouir des fruits de ses labeurs afin de contribuer au développement économique du pays.

Le Secrétaire Général du FNAET et le président du collège des jeunes de la CTOP respectivement M. Halawi Essowè et M. Koudassé Afantchawo ont souligné qu’au sortir de cette formation, les participants feront parti du pool d’expert nationaux formés sur cette importante approche de la FAO avec de nouvelles compétences pour analyser les marchés potentiels pour leurs produits et aussi mieux comprendre les problèmes des entreprises et identifier les opportunités et les saisir.

Ils ont émis le vœu que ces entrepreneurs agricoles soient en mesure de prendre en compte des facteurs déterminants et des paramètres essentiels dans l’élaboration et la mise en œuvre de leur projet d’entreprise agricole.

Il est à rappeler  que cette formation qui est la 3ème du genre, vient succéder à celles d’Aného dans les lacs et Kpalimé dans le Kloto.

Depuis Atakpamé, Evrard NOMANYO