Développement des territoriales : le PRISE lancé dans les plateaux

Développement des territoriales : le PRISE lancé dans les plateaux

SHARE
Photo de famille
image_pdfimage_print

Une cérémonie de lancement du Projet de recensement des infrastructures sociales et économiques (PRISE) du Togo dans la région des plateaux a rassemblé ce 28 janvier à Atakpamé, les préfets, les maires, les secrétaires généraux des préfectures et communes ainsi que des chefs de cantons de la région et d’autres personnalités de même que des acteurs de la vie sociale et économique venus d’ailleurs.

Organisée par le ministère délégué chargé du développement des territoires, elle a été présidée par son ministre Essomanam Edjeba en présence de l’équipe du cabinet international d’expertise MITSIO MOTU conduite par son directeur général Louis Vérin.

Ce projet est initié par le gouvernement dans sa vision stratégique de 2020-2025, de promouvoir l’équité territoriale dont l’objectif est de ne laisser aucun territoire en marge du développement et d’assurer l’égalité de chance de réussite à tous les citoyens sur tous les plans.

Il vise avec l’appui des acteurs locaux à rendre disponible une photographie instantanée de tout le territoire national en matière d’infrastructures sociales et économiques et servira d’outil efficace d’orientation et d’aide à la décision publique.

Les travaux consisteront à faire une collecte d’informations sur une période de sept mois environ à partir du lancement dudit projet, ceci  dans les domaines de l’eau, l’électricité, l’éducation, la santé et l’économie entre autres.

Il s’agira d’une opération de géolocalisation des infrastructures et d’administration de questionnaires dans chaque canton et commune de la région des plateaux par le cabinet MITSIO MOTU en vue de permettre de mieux observer les disparités spatiales et de contribuer à les réduire significativement par les décideurs.

Au lancement dudit projet, le ministre Edjeba a exhorté les chefs de services déconcentrés de l’Etat et les acteurs locaux à apporter tout appui nécessaire aux collecteurs dudit cabinet pour un bon accomplissement des opérations de collecte sur le terrain.

Pour le préfet de l’Ogou, M. Akakpo Edoh Edmond, si le PRISE est tourné vers la planification d’une meilleure répartition des infrastructures socio-communautaires d’une localité à l’autre, il est surtout orienté vers la construction d’une société plus juste, apaisée et remporte des victoires sur la pauvreté et la misère des populations. « Des victoires destinées à l’atteinte de l’objectif 16 des ODD », a-t-il ajouté.

Selon Louis Vérin, le projet PRISE vise à la cartographie complète de tous les réseaux d’infrastructures sur le territoire et la mise en place d’un géoportail qui permettra de visualiser des informations pouvant aider les gouvernants dans leurs objectifs de planification et de déploiement équilibré d’infrastructures sur le territoire là où les besoins se font sentir.

Depuis Atakpamé, Evrard Nomanyo