Développement Local : Des maires renforcent leurs capacités à Atakpamé

Développement Local : Des maires renforcent leurs capacités à Atakpamé

SHARE
Une vue partielle des participants aux travaux
image_pdfimage_print

Les membres du bureau de la Faîtière des Communes du Togo (FCT) prennent part depuis ce lundi 18 octobre à Atakpamé, à un atelier de formation initié conjointement par le ministère de l’administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires et celui de la planification du développement.

Cette rencontre de deux jours qui se tient avec l’appui technique et financier de l’ONG Internationale Aide et Action se veut de renforcer la capacité des élus locaux sur les thématiques de développement local dont le thème global repose sur : « la coopération décentralisée au regard de la politique nationale de la coopération au développement ».

Elle a pour but de dynamiser la coopération décentralisée et de développer de nouveaux espaces de dialogue, de concertation et d’expérimentation du développement durable local à travers la coopération décentralisée.

Ces assises considérées comme un nouveau partenariat entre de nouveaux acteurs entre autres les ONG, les associations professionnelles et surtout les collectivités locales jouent un rôle de plus en plus précieux dans la coopération au développement selon le directeur régional Afrique Aide et Action M. Adjimon Koffi.

Pour le directeur de cabinet au ministère en charge du développement des territoires représentant son ministre M. Lakougnon Essossima Koffi, l’enjeu  est d’inscrire les actions dans une logique de consolidation de la décentralisation et de synergie d’intervention des acteurs locaux.

« C’est de réfléchir ensemble sur les axes et les ambitions de la nouvelle feuille de route Togo 2025 et la politique nationale de la coopération au développement », a-t-il ajouté.

Les participants auront avec des experts à plancher sur diverses thématiques notamment : les enjeux de la coopération décentralisée, la coopération décentralisée à la lumière de la coopération pour le développement, la coopération décentralisée au service de l’éducation, de la santé et l’assainissement, la prévention et la lutte contre l’extrémisme violent dans les communes.

Des personnalités notamment le préfet de l’Ogou Akakpo Edoh, et le 2 ème Adjoint au maire de la commune Ogou 1, M. Toyo Yao (représentant Mme le Maire) participent  également aux travaux.

Depuis Atakpamé, Evrard Nomanyo