Dialogue inédit entre Jack Ma et des « Young Leaders » à...

Dialogue inédit entre Jack Ma et des « Young Leaders » à Lomé

SHARE
Jack Ma et Cina Lawson lors des échanges
image_pdfimage_print

Jack Ma, le Co-fondateur du groupe Alibaba a échangé ce jeudi à Lomé avec de jeunes leaders du Togo et de l’Afrique francophone.

Il s’agit d’un « évènement exclusif » co-animé avec Mme Cina Lawson, la Ministre togolaise des Postes, de l’Économie Numérique et des Innovations Technologiques, en présence de plusieurs autres membres du gouvernement.

Les 21 jeunes leaders sélectionnés pour cette rencontre sont ceux ayant fait leurs preuves en tant qu’acteurs de changement dans le monde des affaires, en faveur de l’environnement ou dans l’innovation technologique au service de la société.

Il s’agit notamment de : Ismaël Tanko, Eddie Michel Atikleme, Bamba Lo, Dona Etchri, Nathalie Kpante, Sylvère Boussamba, Thierry Nguefack, Lucia Allah-Assogba, Kwame Senou, Richard Folly, Ange Frederick Balma, Aimée Tenu-Lawani, Ayité Gaba, Carole Rakotondrainibe, Lino Koffi Chauzi, Omar Yam, Jean-Claude Homawoo, Frédéric Dovi-Akué, Stéfan Maré, Cyriac Gbogou, Medhi Alaoui.

Cette discussion organisée par la présidence de la République togolaise a essentiellement porté sur le futur de la révolution numérique.

A l’issue des échanges, M. Jack Ma a eu un entretien avec le chef de l’Etat togolais. Il a témoigné sa gratitude à Faure Gnassingbé pour l’accueil chaleureux qui lui a été réservé et pour l’organisation réussie des discussions à bâtons-rompus avec les jeunes entrepreneurs togolais et de l’Afrique francophone à Lomé. Faure Gnassingbé s’est quant à lui félicité de l’intérêt que la Fondation Ali baba porte au Togo et sa contribution à la consolidation des relations économiques sino-togolaises.

Co-fondateur du groupe Alibaba, Jack Ma se consacre désormais à des actions philanthropiques à travers la Jack Ma Foundation, la Paradise Foundation et la défense des Objectifs du développement durable (ODD) des Nations Unies.

David SOKLOU