Dlamini ZUMA reste à la tête de l’UA

Dlamini ZUMA reste à la tête de l’UA

SHARE
image_pdfimage_print

La sud-africaine Nkosazana Dlamini ZUMA restera à la tête de l’Union Africaine (UA) jusqu’en Janvier 2017. En effet, aucun des trois candidats à sa succession n’a obtenu les deux tiers des votes nécessaires lors des trois tours du scrutin. C’est en tout cas, le constat fait à la suite de l’élection qui a eu lieu dans la matinée de ce lundi 18 Juillet à Kigali au Rwanda  où se tient le  27e sommet des Chefs d’Etat de l’Union.

C’est le commissaire en charge des ressources humaines, Martial De-Paul Ikounga qui a annoncé le report de l’élection au mois de janvier 2017 à nos confrères de jeuneafrique. Le mandat  de l’actuel présidente de la Commission est donc prorogé de six mois jusqu’au prochain sommet de l’organisation.  En attendant, les informations font état d’un nouveau processus de sélection des candidats qui sera lancé en vue de permettre  à de nouvelles personnalités de faire acte de candidature.

Il faut rappeler que  les candidats en lice à cette élection étaient l’Équato-Guinéen Agapito Mba Mokuy, la Botswanaise Pelonomi Venson-Moitoi et l’Ougandaise Speciosa Wandira-Kazibwe.

L’élection du successeur de Dlamini ZUMA est l’un des points au menu de ce sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernements africains. La protection des femmes et le droit des minorités, la lutte contre le terrorisme, la crise burundaise, et la mise en place d’un passeport africain sont les autres sujets au cœur des débats qui prend fin ce lundi.

Dieumerci DAVID