Economie : les retombées du forum Togo-UE

Economie : les retombées du forum Togo-UE

SHARE
image_pdfimage_print

Les retombées de la première édition du Forum économique Togo-Union Européenne restent réelles et palpables, selon le comité stratégique de suivi de ce rendez-vous des affaires tenu les 13 et 14 juin 2019 à Lomé.

Dans un communiqué publié jeudi, le comité a en effet indiqué que les retombées de ce Forum sont multiples.

Au rang des acquis, une vingtaine de manifestation d’intérêt de la part des investisseurs internationaux pour les projets prioritaires du PND, la signature d’un MOU de 5 milliards de FCFA en juillet 2019 entre le fonds d’investissement luxembourgeois KARA INVESTMENT FUND et le gouvernement togolais dans le secteur de l’agro-industrie , la signature d’une convention avec le groupe Dangoté pour la construction d’une usine de production d’engrais phosphaté pour un investissement de 2 milliards de dollars et l’installation d’une usine de fabrication de ciment avec un investissement de 60 milliards de dollars.

Le Forum a également permis l’organisation des rencontres entre les institutions financières sous régionales basées au Togo et certains promoteurs togolais de la diaspora, le renforcement du partenariat entre le gouvernement et des institutions financières prêtes à accompagner les promoteurs de projets dont le coût est inférieur à 150.000.000 FCFA.

Le Comité informa également que dans le cadre de la coopération multilatérale, certains promoteurs de projets ont également été sélectionnés par la BAD pour prendre part au rendez-vous international organisé par ladite institution en Afrique du Sud, ce en vue de leur permettre de vendre leurs projets.

A la date du 17 juin 2020, sur les projets retenus dans le cadre de l’appel à projet lancé en prélude au forum, 10 projets dont le coût global s’établit à 15 647 493 892 FCFA (9 23 889 303,65 euros) sont à l’étape de mise en œuvre. 18 projets évalués à 320 475 660 104 FCFA soit 489 275 816,95 euros sont en attente de financements complémentaires.

Un des promoteurs des projets, le projet le plus couteux (soit plus de 520 milliards de FCFA : 45 % du coût global) a également notifié avoir signé un MOU avec un partenaire rencontré lors du Forum.

« En vue de poursuivre l’accompagnement des autres promoteurs de projets, le gouvernement avec l’appui de l’UE, se prépare à lancer le recrutement de 15 cabinets d’experts locaux, régionaux et internationaux en vue d’accompagner les promoteurs de projets dans la restructuration ou finalisation de leurs plans d’affaires et aussi dans les procédures d’accès aux financements auprès des banques, des intermédiaires non-bancaires, des sociétés de crédit-bail, ainsi que des fonds d’investissements », lit-on dans le communiqué.

« L’assistance technique de la Délégation de l’Union Européenne pour accompagner une centaine de projets togolais est cruciale et aura des retombées positives dans bien d’autres domaines et secteurs de notre économie. L’engagement du secteur privé est plus que jamais indispensable pour relever les défis », ajoute le document.

David S.