Élections municipales : Des candidates en formation à Atakpamé

Élections municipales : Des candidates en formation à Atakpamé

SHARE
Photo de famille
Photo de famille
image_pdfimage_print

Le Ministère de l’Action Sociale de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation organise depuis ce lundi 10 Juin à Atakpamé dans la préfecture de l’Ogou, une formation en techniques électorales à l’endroit des candidates aux élections municipales du 30 juin prochain. Appuyée par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), cette formation prévue pour durer trois jours, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Projet « les femmes à la conquête des conseils municipaux ».

Elle a pour objectif de contribuer à une représentation substantielle des femmes aux Conseils municipaux à l’issue de l’élection du 30 Juin 2019. Il s’agit d’outiller les femmes candidates aux élections municipales en techniques électorales et de les aider à être éligible grâce à la qualité de leur campagne électorale.

Elles sont venues des Plateaux-Est pour élargir leur champ de connaissance sur les éléments fondamentaux de la décentralisation, le cadre légal des élections municipales, la candidature aux élections municipales, et la négociation politique.

Elles seront également outillées sur des thématiques relatives au projet de société, les techniques d’une communication captivante, les activités de campagne électorale ainsi que le budget de campagne, entre autres.

Selon M. Yodo Kodjo Philippe, Conseiller technique au Ministère de l’Action Sociale, ce rendez-vous permettra d’accroître plus significativement la participation des femmes à la gestion de la cité. Pour lui, ce projet se veut le point de convergence par excellence entre les aspirations profondes des femmes togolaises de s’affirmer sur le plan politique et la volonté du gouvernement de faire de la décentralisation, un élément fondamental de la gouvernance démocratique au Togo.

« Ces élections sont d’autant plus importante qu’elle contribueront à asseoir une gestion inclusive du pouvoir public à travers la démocratie à la base », a-t-il  ajouté. Il a salué l’ensemble des actrices et acteurs de développement qui travaillent aux côtés du gouvernement pour assurer une participation équitable et égalitaire de toutes les togolaises et de tous les Togolais à l’édification du pays.

Pour le Préfet de l’Ogou M. Akakpo Edoh, cette formation est d’une importante capitale du fait que selon lui, la plupart des femmes n’ont aucune expérience des élections locales dont les dernières remontent à 32 ans.

Depuis Atakpamé, Evrard Nomanyo