Municipales/ Élections partielles : UNIR rafle 42 sièges sur les 63 à...

Municipales/ Élections partielles : UNIR rafle 42 sièges sur les 63 à pourvoir (CENI)

SHARE
Tchambakou Ayassor, Président de la CENI
image_pdfimage_print

Les résultats provisoires des élections partielles des conseillers municipaux ont été proclamés ce mardi 20 août 2019 par la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Des résultats qui confirment la suprématie du parti au pouvoir Union pour la République (UNIR).

Sur les 63 sièges à pourvoir dans la totalité des cinq (05) communes à savoir Oti-Sud 1, Bassar 4, Wawa 1, Avé 2 et Zio 4, le parti UNIR a raflé 42 sièges contre 6 pour l’Indépendant Avé en marche, 4 pour l’Alliance nationale pour le Changement (ANC), 3 pour le Comité d’action pour le renouveau (CAR), 2 pour l’Indépendant Avé d’abord,1 pour EDC Avé,1 pour la Coalition rénovée CAR-MCD, 1 pour le Nouvel engagement togolais, 1 pour la coalition C14, 1 pour l’Union des forces du changement (UFC) et 1 pour l’Indépendant Gapé debout.

Pour le président de la CENI, c’est un sentiment d’un devoir accompli qui anime l’instance et espère que ces échéances entamées il y a environ quatre mois, sont à leur épilogue.

« La première récompense du devoir accompli, c’est de l’avoir fait (…) ; l’épopée des élections des conseillers municipaux de notre pays, entonnée le 30 juin 2019 et poursuivie le 15 août 2019, avec les élections partielles dans cinq communes, tire bientôt à sa fin, nous l’espérons bien, à travers la présente cérémonie de proclamation des résultats provisoires y afférents en attendant ceux définitifs qui seront proclamés par la Cour suprême », a souligné Tchambakou Ayassor.

Félicitant les candidats, le président de la CENI a saisi l’occasion pour réitérer ses remerciements aux candidats pour ce qui est de leur disponibilité et pour les sacrifices consentis au service de la consolidation de la démocratie.

« Je voudrais saisir cette occasion pour féliciter les candidats qui ont fait, dans l’ensemble, montre d’un sens de responsabilité appréciable, tout comme les électeurs qui se sont mobilisés pour la réussite des élections partielles » a-t-il ajouté.

Ces résultats provisoires seront transmis à la cour suprême qui proclamera les résultats définitifs.

La Rédaction