Enseignement technique : Des formateurs en dessin technique et professeurs de mathématiques...

Enseignement technique : Des formateurs en dessin technique et professeurs de mathématiques renforcent leurs capacités à Atakpamé

SHARE
Les officiels à l’ouverture des travaux
image_pdfimage_print

Le ministère délégué chargé de l’enseignement technique et de l’artisanat organise du 12 au 16 décembre à Atakpamé avec l’appui du Fonds National d’Apprentissage de Formation et de Perfectionnement Professionnels (FNAFPP), un atelier de formation des formateurs en dessin technique des cycles Certificat d’Aptitude Professionnel (CAP) et Brevet de Technicien (BT).

La formation est couplée de celle en géométrie descriptive et logiciel de mathématiques à l’intention des professeurs de mathématiques de l’enseignement technique et de la formation professionnelle.

Elle vise à renforcer les capacités de ces acteurs clés du sous-secteur de l’enseignement technique et de la formation professionnelle afin que ceux-ci soient en phase avec les changements et évolutions technologiques.

Il s’agit de les outiller sur l’importance du dessin technique, l’appropriation du programme de formation en dessin technique, les problématiques de l’enseignement de dessin technique, la préparation de leçon et les méthodes d’enseignement entre autres.

Dans le cadre de ces enseignements, la stratégie nationale de l’enseignement technique et de la formation professionnelle ambitionne non seulement le développement de compétences techniques et professionnelles, une éducation et une formation de qualité, équitable et accessible à tous devant favoriser l’employabilité et la mobilité professionnelle mais également l’apprentissage tout au long de la vie et la promotion d’une croissance économique inclusive et un développement durable.

Le ministre délégué chargé de l’enseignement technique et de l’artisanat, Hodin Kokou Eké a souligné que pour ces actions, aucun maillon de la chaîne ne doit être laissé pour compte (des cadres de conception jusqu’aux agents d’exécution en passant par les formateurs).

Il a fait savoir que le sous-secteur de l’enseignement technique et de la formation professionnelle constitue aujourd’hui un des leviers stratégiques pour contribuer à l’atteinte de l’objectif global du Plan national de développement (PND), celui de transformer structurellement l’économie pour une croissance forte, durable, résiliente, inclusive, créatrice d’emplois décents et induisant l’amélioration du bien être social.

Le directeur de l’Institut National de Formation et de Perfectionnement Professionnel (INFPP), M. N’guissan Kossi Émile a de son côté indiqué que ces formations rentrent dans le développement de compétences de tous les agents tout au long de leur carrière.

L’ouverture des travaux s’est déroulée en présence du préfet de l’Ogou, Akakpo Edoh.

Depuis Atakpamé, Evrard Nomanyo