Entreprenariat rural : le PNPER se fait connaitre aux organisations paysannes

Entreprenariat rural : le PNPER se fait connaitre aux organisations paysannes

SHARE
Une image des participants (étape de l’Avé)
image_pdfimage_print

Contribuer à une meilleure connaissance du Projet national de promotion de l’entrepreneuriat rural (PNPER) et à l’atteinte de ses résultats, tel est l’objectif principal d’une série d’ateliers régionaux à l’endroit des leaders et techniciens des faitières d’organisations paysannes du Togo. La première étape de ces rencontres d’information et de sensibilisation a démarré ce mercredi 27 Mai à Kévé et à Bagbé dans la préfecture de l’Avé.

Ces ateliers régionaux s’inscrivent dans le cadre d’une convention signée entre la Coordination Togolaise des Organisations Paysannes et de Producteurs agricoles (CTOP) et le PNPER, pour la mise en œuvre des actions pertinentes dans le ciblage et l’appui accompagnement à 200 coopératives.

Il est envisagé la sensibilisation d’au moins 500 leaders et techniciens des organisations paysannes issus des 5 régions et 20 préfectures d’intervention du projet. Les échanges porteront notamment sur les opportunités et ses modalités d’accompagnement du PNPER, et les outils d’identification des coopératives crédibles et éligibles à l’appui du projet. Il est par ailleurs prévu la définition d’une feuille de route pour la sensibilisation et l’identification des coopératives.

« A ce jour, la CTOP compte 20 fédérations nationales d’organisation paysanne de toutes les filières (café cacao, coton, anacarde, soja, céréale, pêche, aviculture, bétail et viande, maraîchage, etc.) et près 550 000 exploitants agricoles familiaux », a rappelé Alidou Alassani, secrétaire général du Conseil d’administration de la CTOP.

« C’est à ce titre que la CTOP a développé un partenariat avec le PNPER (…) ; A travers ce partenariat, la CTOP veut se concentrer sur les coopératives agricoles qui sont ses membres et permettre à au moins 200 parmi elles provenant de 20 préfectures du Togo dont la préfecture de l’Avé, de bénéficier, d’ici à la fin de cette année, des accompagnements de ce projet », a-t-il précisé à l’ouverture des travaux de la première étape.

Dans le contexte de la pandémie de la COVID-19, il est prévu par préfecture, 2 ateliers d’un effectif maximal de 15 personnes, y compris l’équipe d’animation des sensibilisations. La distanciation sociale de 1,5 m est également respectée dans les salles. Par ailleurs, des gels hydro-alcooliques et des masques sont mis à la disposition des participants.

Financé par le Fonds international de développement agricole (FIDA), le PNPER vise à apporter un appui financier à une  palette  d’interventions en milieu rural, offrant ainsi une opportunité aux jeunes entrepreneurs de surmonter un certain nombre de contraintes au développement de leurs activités, dont l’accès difficile au crédit.

D’une durée de 6 ans (2014-2020), le PNPER devrait permettra à termes, la  création  et  le renforcement de 1800 Micro et petites entreprises rurales (MPER) dont 1100 primo MPER, le financement et l’installation de 200 coopératives, et le renforcement de 500  MPER  déjà  établies,  dans  leurs  capacités  techniques  et  de  gestion.

David S.