Entrepreneuriat féminin : Une cinquantaine de jeunes femmes outillées à Atakpamé

Entrepreneuriat féminin : Une cinquantaine de jeunes femmes outillées à Atakpamé

SHARE
Photo de famille
Photo de famille
image_pdfimage_print

L’Association les Amis des Oubliés (Les ADO) a outillé une cinquantaine de jeunes filles et femmes âgées de 18 à 35ans de la commune d’Atakpamé sur l’entrepreneuriat féminin au cours d’un atelier d’échanges tenu ce 09 novembre entre femmes leaders d’entreprises et jeunes filles. Cette activité s’inscrit dans le cadre d’un projet de 12 mois financé par l’UNFPA à travers le Ministère du Département à la Base de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes en faveur de la promotion de l’entrepreneuriat féminin chez les jeunes à Atakpamé.

L’initiative est saluée par le Secrétaire Général de la mairie d’Atakpamé, M. Pinizi Essohanam qui a félicité Les ADO et ses partenaires pour leur action visant à inciter les femmes à l’esprit entrepreneurial. Pour lui, l’autonomisation de la femme est le passage obligé pour atteindre le développement intégral.

Pour M. Kameti-Ati John, coordonnateur de l’Agence nationale du développement à la base (ANADEB) dans les Plateaux, l’un des meilleurs outils pour aller au développement inclusif est l’entrepreneuriat. Il a expliqué que depuis un moment, le Ministère de développement à la Base en charge de la jeunesse ne cesse de réfléchir au meilleur dispositif pour accompagner les jeunes pour leurs propres emplois. « C’est un créneau porteur pour permettre aux jeunes de s’épanouir et de contribuer à l’économie nationale », a-t-il souligné.

Le coordonnateur des ADO, Kpandekpa Adome (représentant sa présidente) a pour sa part rappelé que ce projet est subdivisé en 2 phases. La 1ère phase est celle en cours de mise en œuvre à travers cette séance d’échanges entre les femmes leaders et jeunes filles et femmes d’Atakpamé, et la 2eme consistera à l’accompagnement des bénéficiaires dans la formulation des projets bancables qui seront transmis au Projet d’Appui à l’Employabilité et à l’Insertion des Jeunes dans les Secteurs Porteurs (PAIEJ-SP). Il a invité les participants à pratiquer les conseils de leurs prédécesseurs car selon lui, « on ne naît pas entrepreneur, on le devient ».

L’Association Les ADO est créée en 2011 et basée à Atakpamé. Elle ambitionne d’améliorer les conditions de vie des populations, la scolarisation de la jeune fille et promouvoir  un environnement sain. Elle a pour stratégie d’action, le renforcement de l’éducation par les activités de soutien scolaire dans les écoles primaires et l’appui aux Activités de génératrices de revenus (AGR).

De notre correspondant à Atakpamé, Evrard NOMANYO