Fête de Noël : Le Ministre Dussey aux côtés des malades mentaux...

Fête de Noël : Le Ministre Dussey aux côtés des malades mentaux de Zooti (Lacs)

SHARE
Une photo de famille
image_pdfimage_print

Le Centre de la Communauté Saint Camille de Lellis de Zooti situé à une vingtaine de kilomètres de la ville d’Aného a accueilli ce 25 décembre 2019, une délégation du Ministère des affaires étrangères, de l’intégration africaine et des Togolais de l’extérieur conduite par le ministre Robert DUSSEY.

Le chef de la diplomatie togolaise et ses collaborateurs sont allés soutenir et fêter Noël avec les 210 pensionnaires de ce centre qui s’est donné pour vocation de soigner les personnes souffrant de troubles mentaux, généralement marginalisées, sinon maltraitées par leurs familles et leurs communautés d’origine.

L’option salutaire de l’ONG Saint Camille est de donner en effet une seconde chance à cette couche de la population négligée en alliant les soins médicaux à la « thérapie par amour ».

A ces malades souffrant de déficience mentale, le ministre a au nom du chef de l’Etat Faure Gnassingbé, apporté un message d’amour en ces moments de fêtes où ils peuvent se sentir quelque peu abandonnés par la société.

Le Prof. Robert Dussey a en outre salué l’engagement des membres du personnel du centre pour le sacerdoce auquel ils ont choisi de consacrer leur vie à aider les personnes faibles et vulnérables.

Depuis son ouverture le 14 juillet 2017, le Centre de Zooti a déjà accueilli 3866 patients dont beaucoup ont pu réintégrer leurs communautés et y exercent des activités génératrices de revenu apprises durant leur séjour au Centre.

Il faut rappeler que l’association Saint-Camille de Lellis a été fondée en 1994 par M. Grégoire Ahongbonon pour offrir des soins en résidence à des personnes souffrant de maladie mentale en Afrique de l’ouest. D’abord implantée en Côte d’Ivoire en 1991, elle s’est ensuite étendue au Bénin en 2004.

A  ce jour, l’Association est désormais présente également au Burkina Faso et au Togo. En près de 25 ans, les centres de la Communauté Saint-Camille ont remis sur pied 250 000 hommes et femmes, et ce, sans aucune aide financière gouvernementale. Elle accueille les personnes errant dans les rues, enchaînées ou clouées dans le bois dans les villages ou dans les villes, ainsi que tout malade accompagné par un parent.

La Communauté Saint Camille de Lellis est devenue une ONG internationale et a signé un Accord de siège avec le Gouvernement le 14 octobre 2019.

Présente au Togo depuis 2015, l’ONG Saint Camille y a trois centres de prise en charge, notamment à Zooti, à Kpalimé et à Sokodé.

David S.