Filière ananas : le PROCAT se dote d’un plan opérationnel pour 2020

Filière ananas : le PROCAT se dote d’un plan opérationnel pour 2020

SHARE
Une vue des participants à l’atelier
image_pdfimage_print

L’élaboration de la planification opérationnelle 2020 du Projet d’appui à l’amélioration de la Compétitivité de la filière Ananas au Togo (PROCAT) a fait l’objet d’un atelier tenu ce jeudi 06 février à Lomé. Une rencontre organisée par la GIZ /PROCAT en collaboration avec les partenaires de mise en œuvre dudit projet (Direction de l’Industrie) et les bénéficiaires notamment le Conseil Interprofessionnel de la Filière Ananas au Togo.

Le PROCAT a en effet pour objectif de renforcer la compétitivité du secteur privé local, améliorer le climat des affaires pour lutter contre la pauvreté et créer des emplois durables et décents au Togo. La filière ananas a été sélectionnée pour promouvoir la transformation de l’ananas et rendre le secteur plus compétitif.

Les trois principaux volets du projet sont l’amélioration de la compétitivité des entreprises de transformation d’ananas au Togo, l’accompagnement des organisations intermédiaires de la filière ananas à améliorer et à élargir la fourniture de services aux PME, et la mise en place des politiques en faveur de la compétitivité industrielle et l’amélioration d’un environnement propice aux entreprises de production, de transformation et de commercialisation de l’ananas.

Le chef de mission agriculture et développement rural à la GIZ-Togo a expliqué que le PROCAT s’occupe de la compétitivité de l’industrie en Afrique de l’Ouest en général et surtout au Togo. « Ce projet s’occupe de la production, mais surtout la transformation avec les Petites et Moyennes Entreprises (PME) et de l’exportation jusqu’en Europe et en Amérique », a déclaré Dr Florent-Dirk Thies.

« Nous allons à présent voir comment on peut fortifier, développer pendant cette année toutes ces petites et moyennes entreprises, et comment leur ouvrir de nouveaux marchés », a-t-il ajouté.

Le coordonnateur du PROCAT a fait savoir qu’aujourd’hui, la filière ananas a beaucoup de potentialité et pourra valablement permettre aux jeunes de générer des revenus et gagner leur vie.

« La filière ananas est vraiment dynamique. Sur trois ans en 2017, nous étions à 27.000 tonnes et en 2019 on est entre 35.000 et 40.000 tonnes de production annuelle. Aujourd’hui, nous avons une quarantaine de micro petites et moyennes entreprises qui travaillent à la transformation de cette matière première, et nous pensons qu’il y a déjà des avancés », a en effet souligné Kossi Dodji Apédo.

Il est envisagé à travers le PROCAT, la création de 3000 emplois directs sur toutes les différentes chaînes de valeurs ajoutées ananas.

Il faut souligner que l’ouverture des travaux de cet atelier a été présidée par le chef division suivi et contrôle des entreprises et projets industriels, M. Kokou Djidji, représentant le Directeur de l’industrie.

Cofinancé par l’Union européenne et le Ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement (BMZ), le « Projet d’appui à l’amélioration de la Compétitivité de la filière Ananas au Togo (PROCAT 2018-2022) est mis en œuvre par la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH au Togo à travers son Programme bilatéral pour le Développement Rural et l’Agriculture (ProDRA).

David S.