Francophonie : Dama DRAMANI élu membre du bureau de l’APF

Francophonie : Dama DRAMANI élu membre du bureau de l’APF

SHARE
Dama Dramani, président de l’Assemblée nationale du Togo
Dama Dramani, président de l’Assemblée nationale du Togo
image_pdfimage_print

La 43ème réunion plénière de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF) s’est tenue cette semaine au Centre de congrès européen de Luxembourg. Le Togo qui participait aux travaux de cette session a réussi à arracher deux postes au sein du bureau de l’Assemblée.

A la faveur du renouvellement des instances dirigeantes de l’APF, le bureau est désormais dirigé par Jacques Chagnon, Président de l’Assemblée nationale du Québec. Le poste de vice-président est confié au Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro.

Le Président de l’Assemblée nationale Dama Dramani sera élu membre du bureau de l’APF tandis que le 4ème vice-président de l’Assemblée nationale, Damtoti Baritchè devient le nouveau coordonnateur du réseau parlementaire de lutte contre le VIH-sida, la tuberculose et le paludisme.

Cette rencontre, placée sous le thème « diversité linguistique, diversité culturelle, identité(s) », a réuni près de 400 parlementaires d’une cinquantaine de sections de l’APF.

Divers sujets touchant l’espace francophone notamment le radicalisme, le terrorisme, le numérique et le respect de la diversité de toutes les langues et cultures ont été abordés également par les parlementaires au cours de cette assemblée présidée par la secrétaire générale de la Francophonie,  Mme Michaëlle Jean et le grand duc Henri de Luxembourg.

Dama Dramani a saisi l’occasion de cette rencontre internationale pour s’entretenir avec ses homologues Guillaume Soro de la Côte d’Ivoire, Ousseini Tinni du Niger, et Mars Di Bartolomeo du Luxembourg. Les échanges ont porté sur le renforcement de la coopération entre les différents parlements.

Cette Session marque le cinquantième anniversaire de l’APF qui a été créée en 1967 à Luxembourg sous le nom d’Association Internationale des Parlementaires de Langue Française (AIPLF).

Bruno OBOE