Gestion durable des forêts : Le ministère de l’environnement outille les acteurs...

Gestion durable des forêts : Le ministère de l’environnement outille les acteurs à Atakpamé

SHARE
image_pdfimage_print

Les enjeux liés à la gestion durable des forêts au Togo étaient au centre d’une rencontre d’échanges tenue ces 11 et 12 février à Atakpamé dans la préfecture de l’Ogou entre le ministre de l’environnement et des ressources forestières Foli-Bazi Katari, et les acteurs du secteur forestier.

Définir les bases de la conciliation des objectifs de préservation et d’exploitation des ressources forestières : tel est l’objectif de cette rencontre couplée d’une remise des matériels de transformations des Produits forestiers non ligneux (PFNL).

Ce don évalué à 20 millions de F CFA sur financement du projet d’appui à l’élaboration PFNL et le budget d’investissement de l’état, est soutenu conjointement par le gouvernement et la FAO pour soulager les femmes transformatrices des graines de néré en moutardes au regard de la pénibilité de leur travail.

Elles sont au total 10 acteurs venant de chaque région du pays à bénéficier chacune d’un matériel selon le type d’activité. Il s’agit des batteuses pour karité, des torréfacteurs, des extracteurs de miel, le four à gaz, des décortiqueuses de graines de néré humide entre autres.

Les participants ont durant deux jours, partagé les enjeux et défis du ministère de l’environnement et des ressources forestières en matière de gestion des forêts, identifié les mesures à implémenter pour concilier des objectifs de concertation et le maintien des activités économiques à base des ressources forestières. Ils ont également procédé à la mise en place d’un cadre de suivi des mesures retenues.

Le ministre Foli-Bazi Katari a  outillé l’ensemble des acteurs sur comment atteindre les objectifs de développement de son ministère tout en maintenant leur contribution à l’économie nationale. « Le pays ambitionne de porter la couverture forestière nationale à 25 % d’ici 2025 », a-t-il fait savoir.

La rencontre a connu la présence du préfet de l’Ogou Akakpo Edoh Edmond, du maire de la commune Ogou 1 ,Mme Kouigan Yawa Ahofa et du chargé du bureau à la FAO au Togo, M. Djiwa Oyétoundé.

Depuis Atakpamé, Evrard Nomanyo