Grâce au PASA, la production de l’ESOP Riz de Dapaong passe de...

Grâce au PASA, la production de l’ESOP Riz de Dapaong passe de 100 à 1 111 tonnes

SHARE
image_pdfimage_print

Le Projet d’appui au secteur agricole (PASA) a été d’un grand soutien à plusieurs acteurs de la chaîne de valeur agricole au Togo. Ce projet initié par le gouvernement et financé par la Banque mondiale, a notamment permis à beaucoup de producteurs et transformateurs bénéficiaires d’accroître leurs productions et par ricochet, une amélioration des conditions de vie.

L’une des bénéficiaires de ce projet est l’Entreprise de services et organisation des producteurs (ESOP) riz de Dapaong dans la région des savanes.

Cette entreprise a connu une nette augmentation de sa production de riz depuis grâce à l’accompagnement financier du PASA.

« On ne savait pas qu’on pouvait aller à 1 111 tonnes de stock en 2018, puisqu’ en 2013, on produisait à peine 100 tonnes. Si aujourd’hui, on est allé à 1 111 tonnes, ça veut dire qu’il y a un travail qui est abattu et je suis fière d’être le témoin du PASA auprès des producteurs, de cette évolution  », témoigne Mme Name LENE Gérante de l’ESOP riz /Dapaong.

L’appui du PASA met l’accent sur un élément clé pour ces types d’ESOP : les techniques de warrantage et les initiatives innovantes permettant d’améliorer la qualité et l’accès au marché d’autres produits agricoles.

Afin d’améliorer la capacité de transformation et la qualité du riz à l’échelle nationale, 10 ESOP Riz ont été initiées et opérationnelle réparties dans divers localités notamment Mandouri, Dapaong, Mango, Pagouda, Sotouboua, Elavagnon, Notsè, Amou-Oblo et Badou. Ces entreprises regroupes selon les statistiques, environ 9 206 producteurs dont 4 356 femmes.

Cris DADA