Grippe aviaire : 2.500 cailles abattues à ADETIKOPE

Grippe aviaire : 2.500 cailles abattues à ADETIKOPE

SHARE
Grippe aviaire : 2.500 cailles abattues à ADETIKOPE
Grippe aviaire : 2.500 cailles abattues à ADETIKOPE
image_pdfimage_print

2.500 cailles, des œufs ainsi que la provende ont été détruits par incinération dans une fosse à Adétikopé (à quelques kilomètres au nord de Lomé) ce mercredi 24 août 2016. Ceci est le résultat de l’apparition de la grippe aviaire dans cette ferme qualifiée de mosaïque.

La destruction de ces volailles fait suite au résultat d’un test qui s’est avéré positif dans un échantillon prélevé sur la volaille de ladite ferme le 19 août 2016 par les services vétérinaires. A en croire le Directeur de l’élevage, Dr. Komlan BATAWUI, cette  ferme ne répond pas aux normes en ce qui concerne son installation. Toutefois, les informations font état d’une indemnisation des éleveurs. De plus, les dispositions sont prises afin que tout le matériel utilisé dans cette ferme soit désinfecté.  Par ailleurs, un rayon de 3 Km  au moins sera délimité  avec des campagnes de sensibilisation qui seront organisées. De plus, les mouvements de volailles dans les préfectures d’Agoènyivé et du Golfe sont interdits sur une période d’un mois.

Selon le communiqué du Conseil des Ministres tenu le même jour à Lomé, les premiers résultats du laboratoire de détection de virus révèlent qu’il s’agit de la présence du virus H5. « Des échantillons ont été envoyés à l’extérieur pour des examens approfondis », ajoute le communiqué.

David SOKLOU