Le Groupe TOGO TELECOM lance le Wi-Fi public à Kpalimé

Le Groupe TOGO TELECOM lance le Wi-Fi public à Kpalimé

SHARE
La ministre Cina Lawson coupant le ruban
La ministre Cina Lawson coupant le ruban
image_pdfimage_print

Le Groupe Togo Télécom a procédé ce mercredi à Kpalimé, au lancement du wifi public, une nouvelle solution qui permettra aux abonnés de disposer de l’internet haut débit où qu’ils soient dans la zone de couverture du réseau.

Ce lancement fait suite à l’expérience réussie à l’occasion du sommet de Lomé sur la sécurité et la sûreté maritimes où Togo Télécom et Togocel ont mis ensemble leurs efforts pour accroitre la qualité du réseau internet à travers le déploiement du wifi public dans certaines zones de la capitale.

C’est la ministre Cina Lawson en charge des postes et de l’économie numérique qui a donné le ton à l’accès à ce wifi public dans cette localité en présence du directeur général de Togo télécom, Romain Tagba et celui de Togocel, Atcha-Dédji Affoh. Cette initiative du Groupe Togo télécom répond à la volonté du gouvernement togolais de déployer de l’internet haut débit sur l’ensemble du territoire national.

Selon les explications de Cina Lawson, le souci est de faire en sorte qu’aucun citoyen ne soit à plus de 5 kilomètres d’un point d’accès internet haut débit. Grâce à ce projet, dit-elle, « chaque habitant de Kpalimé a désormais la garantie de pouvoir accéder à une connexion internet sans fil, sécurisée et de haut débit, à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit et ce, quel que soit le terminal dont il dispose (ordinateur, téléphone, tablette) ».

Facile d’accès, le wifi public est un service instantané et accessible depuis les terminaux compatibles notamment les tablettes, les smartphones, les laptops ou encore les desktops. Sémé Amédon, le responsable marketing de Togotélécom, chargé du volet wifi public, a indiqué que pour se connecter au Wi-Fi public, l’abonné active d’abord le wifi sur son terminal, puis sélectionne ensuite le réseau « Wi-Fi Public » et lance le navigateur Web pour accéder au portail qui présente un identifiant et un compte d’accès. Il faut ensuite s’enregistrer en saisissant son numéro de téléphone. L’utilisateur reçoit alors un message avec l’identifiant et le mot de passe pour se connecter au réseau wifi qui, pour les habitant de Kpalimé, sera gratuit sur la période d’un mois.

Par ailleurs, l’enregistrement, l’obtention du compte d’accès et la recharge d’un compte peuvent également se faire auprès d’un point de vente « Wi-Fi Public ». Ce  dispositif sera étendu dans les prochains jours aux autres localités de l’intérieur du pays notamment Tsévié, Atakpamé, Aného, Sokodé, Kara, Dapaong et plus tard dans l’ensemble des chefs-lieux des préfectures.

Bruno OBOE