HCRRUN : 5.150 victimes touchées à la 2ème étape du volet indemnisation

HCRRUN : 5.150 victimes touchées à la 2ème étape du volet indemnisation

SHARE
Des responsables du HCRRUN lors de la conférence
image_pdfimage_print

Le volet indemnisation des victimes des violences politiques de 1958 à 2005 au Togo s’est poursuivi avec la deuxième étape couvrant la période allant du 1er octobre 2018 au 11 août 2019. Au total 5.150 victimes ont été indemnisées au cours de cette nouvelle phase, pour un montant de 4.034.100.000 F CFA.

Ces chiffres ont été communiqués par les responsables du Haut commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN) au cours au cours d’une conférence-bilan organisée cette semaine à Lomé.

Pour cette 2ème étape, il avait été alloué au HCRRUN, une enveloppe de 5 milliards de F CFA sur le budget de l’Etat, gestion 2018. Les dépenses totales au cours de cette étape s’élèvent à 4.478.227.123 F CFA. Elles sont composées de dépenses d’indemnisations financières, de fonctionnement et de prise en charge psycho-médicale des victimes.

A ce jour, sur l’ensemble du processus d’indemnisation, les ressources totales mobilisées se chiffrent à 7 milliards de F CFA. Les dépenses quant à elles, s’élèvent à 6.472.404.614 F CFA dont 5.688.900.000 F CFA de dépenses d’indemnisation financières pour 7660 victimes et 783.504.614 F CFA de dépenses de fonctionnement et de prise en charge psycho-médicale, dégageant un solde créditeur de 527.595.386 F CFA.

Pour cette 2ème étape, le taux de satisfaction des victimes est de 99,2 % selon les experts de l’ONG Internationale Aimes-Afrique, partenaire du HCRRUN. Les indemnisations des victimes varient entre 420.000 F CFA et 2.100.000 F CFA en fonction des préjudices subis.

La Présidente du HCRRUN a rassuré les victimes qui ne sont pas encore prises en charge que personnes ne sera oubliée. Selon elle, les efforts du gouvernement ont permis de débloquer 50 % de la troisième allocation comptant pour l’année 2019 qui est de 5 milliards de F CFA (soit 2,5 milliards déjà disponibles).

« Le HCRRUN tiendra ses promesses en répondant efficacement et de façon efficiente aux attentes et aspirations des compatriotes victimes qui n’aspirent qu’à adhérer à la reconstruction et participer pleinement à l’édification de l’unité nationale », a ajouté Mme Awa nana Daboya.

Depuis le 12 décembre 2017, date du démarrage du processus jusqu’à ce jour, 7660 victimes ont été indemnisées, soit 34,17 % du nombre total des victimes inscrites au Programme de Réparation par la Commission vérité, justice et réconciliation (CVJR).

David