HCRRUN : Les membres des comités de paix à l’école des mécanismes...

HCRRUN : Les membres des comités de paix à l’école des mécanismes de justice transitionnelle

SHARE
Remise de matériel à un membre de comité de paix (©HCRRUN)
image_pdfimage_print

Les membres des comités de paix venus de toutes les préfectures du Togo ont entamé mardi à Lomé, une formation de trois jours sur les mécanismes de justice transitionnelle avec pour objectif, le renforcement de l’unité nationale, la réconciliation, la paix et la cohésion sociale.

Ils sont environ 250 membres de Comités préfectoraux de Paix à prendre part à cette formation initiée par le Haut Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN).

« Véritables ramifications du HCRRUN auprès des populations, les membres des Comités de Paix participent à plusieurs activités du HCRRUN notamment lors des opérations de prise en charge psycho-médicale et/ou d’indemnisation des victimes », a expliqué la Présidente du HCRRUN, Mme Awa Nana Daboya.

Constitués depuis 2016 avec l’appui du PNUD et sous la conduite du Centre de Droit Public de l’Université de Lomé, les comités de paix sont en effet des structures d’alertes précoces des crises au sein des communautés à la base, et chargés de contribuer à les résoudre. Sur le terrain, ces Comités de Paix accompagnent le HCRRUN lors des opérations d’indemnisations par leur contribution à l’identifier les victimes perdues de vue ou dont les contacts sont injoignables.

Ces Comités ont été officiellement installés au cours de la cérémonie officielle d’ouverture des travaux de cette formation. Ils sont été par la même occasion dotés de matériel informatique pour l’accomplissement de leur mission.

Entamée depuis 2017, la mise en œuvre du « volet Indemnisation » du Programme de réparation piloté par la HCRRUN vise à apaiser les cœurs  des victimes de violences à caractère sociopolitique entre 1958  et 2005, tout en créant les conditions idoines pour le renforcement de la paix et de la cohésion sociale.

Il faut souligner que le HCRRUN se prépare actuellement à expérimenter les réparations communautaires telles qu’inscrites à la Recommandation 54 de la Commission Vérité, Justice et Réconciliation (CVJR).

David S.