Honneurs funèbres de l’Assemblée nationale à feu Fambaré Ouattara NATCHABA

Honneurs funèbres de l’Assemblée nationale à feu Fambaré Ouattara NATCHABA

SHARE
image_pdfimage_print

L’Assemblée nationale togolaise a rendu ce vendredi 23 octobre, les honneurs funèbres officiels à feu Ouattara Fambaré Natchaba, ancien président de l’Institution, décédé le 15 octobre dernier.

La cérémonie qui s’est déroulée dans la cour d’honneur de l’hémicycle, a été présidée par la présidente de l’Assemblée nationale Yawa Djigbodi Tsègan en présence des élus du peuple et de plusieurs autres personnalités.

La Représentation nationale a à travers cet hommage, salué la mémoire et l’œuvre de Ouattara Fambaré NATCHABA qui a eu le privilège de diriger l’Assemblée nationale de 2000 à 2005. La séance spéciale a été marquée par le dépôt d’une gerbe de fleurs par la présidente de l’Assemblée en mémoire de l’illustre disparu.

Selon Yawa Djigbodi Tsègan, Fambaré NATCHABA toujours dirigé par une certaine idée du service public, s’est montré un réformateur dans l’âme, partout où il a exercé des responsabilités

« Son implication dans la vie politique nationale marquée du sceau des batailles politiques difficiles a fait de lui ce parlementaire actif apprécié pour sa solidité et sa ténacité », a-t-elle témoigné, exprimant sa compassion et les condoléances émues de toute la Représentation nationale à la famille éplorée.

« Pour moi spécialement, Natchaba n’est pas mort. Il est avec nous. Il a laissé beaucoup de choses. C’est un grand de l’Assemblée nationale », a pour sa part indiqué Abass Bonfoh, également ancien président de l’Assemblée nationale.

« C’est avec tristesse que nous voyons Fambaré Natchaba s’en aller. Il fut un homme politique très engagé. Il a maqué de son saut particulier, l’histoire politique de notre pays », a témoigné Dama Dramani, un autre ancien président de l’Institution.

Né le 17 avril 1945 à Gando au nord Togo, Fambaré Natchaba fut juriste et Professeur de Droit Public à l’Université de Lomé. Docteur d’Etat en Droit Public depuis 1978 à l’Université de Poitiers (France), l’illustre disparu a été également entre autres Professeur à l’Ecole nationale d’administration, Maître Assistant Associé à la Faculté de Droit de Poitiers (1985-1988), Directeur de Cabinet du Président de la République Togolaise entre 1977 et 1981.

Il a été élu pour la première fois le 6 février 1994 député du Rassemblement du Peuple Togolais (RPT) dans la troisième circonscription électorale de l’Oti. Le 03 septembre 2000, il est élu Président de l’Assemblée nationale. Il sera réélu au même poste le 03 décembre 2002, après sa réélection aux législatives anticipées de 27 octobre 2002.

David S.