Investissement : les opportunités du Togo présentées aux PME allemandes à Berlin

Investissement : les opportunités du Togo présentées aux PME allemandes à Berlin

SHARE
Le PM Klassou (à droite) lors du déjeuner d'affaires
image_pdfimage_print

Le 2è Sommet du G20 Compact with Africa était mercredi à son deuxième jour à Berlin dans la capitale allemande. Le Premier ministre togolais Komi Sélom Klassou qui prend part aux travaux, a eu un déjeuner d’affaires avec des investisseurs économiques du G20. Au menu des échanges, les opportunités d’investissement au Togo.

Le chef du gouvernement a présenté les opportunités qu’offre le Togo aux PME allemandes dans le cadre de la réalisation du Plan National de Développement (PND 2018-2022). A ce sommet de Berlin, le Togo est en effet porteur de plusieurs projets dans le cadre de la mise en œuvre du PND.

« Nous avons élaboré un Plan National de Développement PND sur une période quinquennale de 2018 à 2022. Trois axes, faire du Togo un hub logistique et c’est là, l’adresse aux investisseurs allemands. Le 2ème axe, c’est de pouvoir transformer nos produits agricoles en ajoutant de la valeur ajoutée, alors c’est la création d’emplois, c’est pour limiter l’émigration que nous connaissons pour les jeunes d’une manière générale et créer de la richesse au niveau de toute la population, notamment mieux s’occuper de l’éducation, la santé, l’accès à l’énergie. Et pour toutes raisons, nous demandons aux PME/PMI allemandes de venir investir au Togo. Willkommen in Togo », a déclaré le Premier ministre Klassou.

Cette conférence des pays membres du G20 Compact with Africa est l’occasion pour les autorités allemandes de faire le point des engagements des investisseurs allemands dans les 12 pays membres depuis la tenue du premier sommet en octobre 2018. C’est également l’occasion pour les pays africains de présenter leurs projets aux opérateurs économiques allemands dans l’optique de décrocher des financements.

Depuis 2018, l’Allemagne dispose en effet d’un fond d’investissement d’un milliard d’euros pour accompagner les PME africaines et allemandes dans le cadre du Compact With Africa. L’objectif est de mettre en place des mécanismes de financements pour promouvoir l’investissement privé allemand en Afrique.

« Le gouvernement fédéral allemand s’engage à créer la confiance et venir en aide et nous pouvons dire aux pays du Compact with Africa que des conditions sont plus transparentes. Nous avons amélioré les conditions pour les garanties à l’exportation et les garanties à l’investissement », a indiqué  à l’ouverture des travaux, la Chancelière allemande Angela Merkel.

Le G20 Compact with Africa concerne douze pays africains notamment le Bénin, le Burkina-Faso, la Côte d’Ivoire, l’Egypte, l’Ethiopie, le Ghana, la Guinée, le Maroc, le Rwanda, le Sénégal, la Tunisie et le Togo. En 2018, les investissements dans les pays du Compact à hauteur de 330 millions d’euros ont été couverts par des garanties de la République Fédérale d’Allemagne.

Il faut souligner qu’à son arrivée lundi à Berlin, le Premier Ministre a transmis les salutations du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé aux autorités allemandes avant de féliciter la Chancelière allemande pour son leadership. Il a également eu un entretien avec le Président de la République Fédérale d’Allemagne Franck-Walter Steinmeier au Palais Bellevue de Berlin après la signature du livre d’or de la présidence fédérale.

David S.