Jean-Pierre Fabre investi candidat de l’ANC pour la Présidentielle de 2020

Jean-Pierre Fabre investi candidat de l’ANC pour la Présidentielle de 2020

SHARE
Jean Pierre Fabre, candidat à la présidentielle de 2020 (©icilomé)
image_pdfimage_print

Le 2è congrès de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) a pris fin samedi Lomé. Le président national du parti, Jean Pierre Fabre a été investi candidat de cette formation politique de l’opposition pour la présidentielle de 2020 au Togo.

« Je mesure naturellement le poids de la responsabilité qui m’incombe de conduire le peuple togolais à la victoire, au moment où notre pays, ruiné et meurtri par plusieurs décennies d’improvisation, de gabegie et de violation massive des droits humains, attend impatiemment de connaître le changement libérateur et refondateur », a indiqué Jean-Pierre Fabre à l’issue de son investiture.

L’ex chef de file de l’opposition se considère comme « le porte-étendard » pour l’alternance politique en 2020. Le candidat s’est déjà engagé en cas de victoire, à construire un Togo réconcilié avec lui-même.

Le leader de l’ANC estime en outre que 2020 est une année électorale capitale qui va déterminer l’avenir sociopolitique du Togo. Selon lui, il appartient à tous, individuellement et collectivement d’assurer l’encrage de l’État de droit et de la bonne gouvernance dans le pays.

Le maire du Golfe 4 pense par ailleurs que des réformes politiques et électorales s’imposent avant la tenue de ce scrutin. Ces réformes, dit-il, doivent permettre un cadre électoral transparent et non discriminatoire, purgé de toutes les dispositions anti-démocratiques et d’exclusion.

« C’est le sens de la lettre que nous avons adressée au chef de l’État le 24 sept 2019, sur l’ouverture urgente discussions politique entre le gouvernement et l’opposition, afin de régler, toutes les questions qui concourent à la transparence et à l’équité des consultations électorales », a-t-il ajouté.

Jean Pierre Fabre vient ainsi s’ajouter à deux autres candidats de l’opposition déjà officiellement déclarés pour cette élection à savoir Gerry Taama du parti Nouvel engagement togolais (NET) et l’indépendant Ekué Gamessou Kpodar.

David S.