Johnson Kuéku-Banka invite les jeunes entrepreneurs à s’investir dans le domaine agricole

Johnson Kuéku-Banka invite les jeunes entrepreneurs à s’investir dans le domaine agricole

SHARE
Johnson Kuéku Banka, DG du CETEF
Johnson Kuéku Banka, DG du CETEF
image_pdfimage_print

Le second panel thématique de la 15e Foire internationale de Lomé (FIL) s’est tenu ce mardi 04 décembre sur le thème relatif à l’opérationnalisation des Chaînes de valeur dans le secteur agricole, occasion pour les panélistes et le Directeur général de la foire, M. Johnson Kuéku Banka d’évoquer le Mécanisme Incitatif du Financement Agricole (MIFA) au Togo.

Ce panel thématique s’inscrit dans le cadre du thème général de la foire à savoir : « La chaîne de valeur, vecteur du progrès économique ». Le Directeur général du Centre Togolais des Expositions et  Foire de Lomé  (CETEF) a à cette occasion exhorté la jeunesse à accorder une place de choix à l’agriculture dans le cadre de leurs initiatives entrepreneuriales.

« Les grands pays se sont développés à partir de l’agriculture et étant attentifs à tous les mécanismes que le gouvernement a mis en place. On peut gagner de l’argent avec l’agriculture. On pense à tort que c’est un domaine qui n’est pas porteur. C’est archi faux », a indiqué Johnson Kuéku Banka.

Le Coordonnateur du MIFA, Noël Bataka a présenté aux chefs d’entreprises, aux directeurs de sociétés, aux partenaires et aux jeunes entrepreneurs, ce nouveau mécanisme récemment lancé par le gouvernement togolais dans le but de structurer les chaînes de valeurs, mobiliser le financement dans le secteur agricole et fournir une assistance aux acteurs.

Noël Bataka a en effet expliqué que le MIFA vise à apporter des solutions innovantes et révolutionnaires pour la structuration des acteurs dans les chaînes  de valeur agricole, à faciliter leur relation d’affaires et l’accès aux crédits pour développer leurs activités afin de générer les emplois. « C’est une opportunité immense d’entrepreneuriat, de facilitation et d’accès de crédit et des opportunités dans les différentes chaînes de valeur qui ont des avantages comparatifs au Togo dans les filières agricoles comme le manioc, l’ananas, le soja, les viandes et les produits maraîchers», a-t-il ajouté.

Les activités de cette 15ème foire internationale de Lomé se poursuivent jusqu’au 10 décembre prochain.

Cris DADA