Kara : 10 nouvelles écoles démarrent le programme de cantines scolaires

Kara : 10 nouvelles écoles démarrent le programme de cantines scolaires

SHARE
image_pdfimage_print

Dans la région de la Kara, le programme de cantines scolaires touche de nouveaux établissements scolaires. Elles sont en effet dix (10) nouvelles Ecoles primaires publiques (EPP) à entamer en avril 2021 ce programme du gouvernement qui vise à accroître l’accès  des  enfants des communautés  les plus pauvres à des repas  scolaires réguliers pour une amélioration de la fréquentation et la rétention dans les écoles des zones ciblées.

Les nouvelles écoles bénéficiaires sont notamment les EPP KPALOU MANGA B dans la préfecture de Bassar, KPALOWA, DJEREGOU et DJOFAGA dans le Doufelgou, KOUFITOUGOU dans la Kéran, KPINZINDE et TCHEVENDA dans la préfecture de la Kara, KOUKOLE dans la Binah, AGBANDAOUDE et ADJAMDA dans l’Assoli.

Le total des élèves inscrits, potentiels bénéficiaires dans l’ensemble de ces établissements est de 1.925 soit 926 filles et 999 garçons.

Dans ces écoles sélectionnées sur la base d’une expression de besoin, un repas chaud préparé sur place par des femmes dites « Mamans-cantines » sur la base des menus définis ensemble avec la communauté sera fourni à chacun des élèves bénéficiaires chaque jour de classe.

Il faut souligner que conformément à la nouvelle approche « Contribution communautaire », les établissements des communautés bénéficiaires devront également se mobiliser pour assurer leur part de contribution sachant que le repas d’un écolier est équivalant à 125 F, avec  115 F assurés par l’Etat et 10 F par la communauté.

Les comités parents d’élèves (CPE) sont chargés d’assurer les décaissements des fonds aux mamans cantines en complément du financement de l’État pour assurer la fourniture des repas aux écoliers.

Il faut rappeler qu’au cours de  l’année  scolaire  2019-2020,  les cantines scolaires ont fourni au total 1 730 676 plats aux 18 542 élèves des écoles touchées dans la Kara. Sur le plan national, les Cantines scolaires touchent 97.518 écoliers dans plus de 315 écoles des cantons pauvres et vulnérables du pays.

Pour rappel, le volet « cantine scolaire »  est une sous composante du projet de Filets sociaux et services de base (FSB)  piloté par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB). Autrefois financées par la Banque mondiale, les cantines scolaires sont désormais financées par l’Etat togolais avec la nouvelle approche démarrée depuis la rentrée scolaire  de l’année 2020-2021.

David S.