La Cellule du MCA-Togo multiplie les actions pour être éligible au programme Compact

Du 29 février au 3 mars, une délégation du Millenium challenge corporation (MCC) a rencontré les parties prenantes au processus dont le Togo est bénéficiaire depuis décembre 2015. Cette qualification est l’effort fourni par le gouvernement pendant deux (2) ans et qui ont permis de valider dix (10) indicateurs sur vingt (20) avec une trajectoire claire à la hausse sur la plateforme globale des scores au cours des dernières années.

A l’issu de cette mission, la délégation a noté des progrès importants enregistrés par le Togo tout en l’invitant à poursuivre les réformes en matière d’investissements dans les infrastructures et de renforcement de la démocratie.

Ce mardi, la Cellule Millenium challenge account (MCA-Togo) a réuni les points focaux membres des comités sectoriels de la cellule nationaleà Lomé pour partager et échanger avec eux les conclusions de la mission du MCC au Togo, le suivi du plan d’action 2016 consolidé et la consistance de l’analyse des contraintes à la croissance économique et à l’investissement privé.

« Au cours de cette rencontre il s’agira de mesurer le chemin parcouru et le défi qui reste à relever surtout les améliorer avant fin 2016. L’éligibilité du Togo au processus permettra de bénéficier d’un appui technique et les investissements du MCA pour lever les obstacles et promouvoir une croissance puis améliorer les conditions de vie de nos populations », a précisé M. Stanislas Baba.

Dans son discours d’ouverture, le ministre a indiqué que le Togo doit conduire avec succès le processus de formulation et de mise en œuvre du programme seuil et donc se doit de maintenir le cap des réformes pour être éligible au programme compact dans les meilleurs délais.

« Notre pays est certes qualifié au programme Threshold. Cependant, nous ne devons pas dormir sur nos lauriers. Nous devons redoubler d’efforts pour conserver les acquis et surtout obtenir l’éligibilité au programme Compact. C’est pourquoi je nous exhorte à veiller constamment à la mise en œuvre du reste des réformes de notre plan d’action pour 2016 car le bien-être de nos populations en dépend », a-t-il dit.

A en croire ce dernier, l’éligibilité au programme Compact auquel le Togo aspire sera le fruit d’un travail gouvernemental efficace mais aussi le résultat d’un travail collectif conduit par la coordination de la Cellule MCA-Togo avec la participation active des membres des comités sectoriels.

Pour information, la plateforme du Togo reconnue par le MCC, a été soutenue par une batterie de mesures prises par le gouvernement pour la mise en œuvre d’importantes réformes dans les secteurs stratégiques tels que les infrastructures économiques, la lutte contre la corruption, les libertés publiques, les libertés politiques, l’amélioration de l’environnement des affaires, la modernisation de la justice, et le renforcement de la sécurité sociale.