La Cour suprême confirme la victoire du parti UNIR aux élections municipales...

La Cour suprême confirme la victoire du parti UNIR aux élections municipales partielles

SHARE
Akakpovi Gamatho, Président de la Cour suprême
image_pdfimage_print

Les résultats définitifs des élections partielles des conseillers municipaux dans les communes Oti-Sud 1, Bassar 4, Wawa 1, Avé 2 et Zio 4 ont été proclamés ce vendredi par la cour suprême. Ces résultats confirment la victoire du parti Union pour le République (UNIR) qui rafle 42 sièges sur les 63 à pourvoir.

Les autres sièges se répartissent comme suit : 6 pour l’Indépendant Avé en marche, 4 pour l’Alliance nationale pour le Changement (ANC), 3 pour le Comité d’action pour le renouveau (CAR), 2 pour l’Indépendant Avé d’abord,1 pour EDC Avé,1 pour la Coalition rénovée CAR-MCD, 1 pour le Nouvel engagement togolais, 1 pour la coalition C14, 1 pour l’Union des forces du changement (UFC) et 1 pour l’Indépendant Gapé debout.

Les quatre recours formulés à l’endroit de la cour suite à la publication des résultats provisoires le 20 août dernier par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), ont été tous rejetés.

En définitive pour l’ensemble du scrutin municipal, UNIR se retrouve avec 920 sièges de conseillers municipaux sur les 1527 dans les 117 communes que compte le pays.

La publication de ces résultats définitifs ferme le chapitre des élections municipales de 2019 au Togo. Les élus locaux devront tenir très prochainement leurs premières réunions pour le démarrage de l’exercice de leur mandat, chacun dans son entité territoriale.

David S.