La diaspora togolaise appelée à se mobiliser pour l’élection des membres du...

La diaspora togolaise appelée à se mobiliser pour l’élection des membres du HCTE

SHARE
Charles Azilan et Safiou Radji
image_pdfimage_print

La diaspora togolaise est appelée à se mobiliser et s’approprier le processus en cours devant conduire au renouvellement des membres du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HCTE).

L’appel a été lancé par Charles Azilan, directeur des Togolais de l’Extérieur au ministère des Affaires étrangères,  et Safiou Radji, coordonnateur du guichet diaspora au cours d’une rencontre avec la presse ce lundi 1er août à Lomé.

Le processus d’élection des nouveaux membres du HCTE a été officiellement lancé le 18 juillet dernier par le ministre des affaires étrangères, de l’intégration africaine et des Togolais de l’extérieur, Prof Robert Dussey.

« Deux semaines après ce lancement, nous avons jugé bon de rencontrer la presse pour dire le chemin qui a été parcouru et saisir l’occasion pour mobiliser les togolais de l’extérieur à s’approprier le processus qui est le leur en posant deux actes : soit en se portant candidat au poste de délégué ou à être électeur et participer au choix de ceux qui auront la charge de représenter la diaspora togolaise », a indiqué Charles Azilan.

« Le processus se déroule en plusieurs phases et les phases essentielles sont l’appel à candidature et l’appel à inscription des électeurs. Ensuite suivront la période d’évaluation des candidats, l’ouverture de la campagne et la période du vote proprement dit. Cette période est cruciale parce que le vote se fait en ligne et nous demandons aux électeurs de penser à ouvrir leur compte d’électeur en amont ce qui permet de savoir s’ils ont la capacité de vote. La sécurité et la fiabilité du processus sont garanties et tiennent au fait que seule l’autorité a accès aux données et personne d’autre. Ça permet de tracer les données et il n’y a aucun risque de fuite », a pour sa part expliqué Safiou Radji.

Démarrés depuis le 18 juillet dernier, les appels à candidatures pour ce scrutin se poursuivent jusqu’au 17 août prochain. Toutes les informations relatives à cette élection peuvent être consultées sur la plateforme dédiée à cet effet, le processus se déroulant entièrement en ligne, seul moyen aujourd’hui selon le gouvernement d’atteindre tous les Togolais de l’extérieur où qu’ils soient.

Le HCTE est composé de 48 délégués répartis en fonction de la concentration des togolais résidant dans leur zone comme suit : 22 pour la Zone Afrique, 14 pour la zone Europe, 5 pour la zone Amériques-Caraïbes et 7 pour zone Asie et Océanie.

Il faut rappeler que le Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HCTE) est un organe consultatif de statut associatif, non partisan, non discriminatoire et à but non lucratif. Il a été conçu comme le cadre par excellence d’échange entre la diaspora togolaise et le Gouvernement sur toutes les questions d’intérêts commun et est chargé de suivre et de coordonner les actions de développement de la diaspora togolaise. Il s’agit d’un projet phare de la feuille route du gouvernement qui vise à créer un cadre permettant de mieux régir les relations entre le Togo et sa diaspora.

Le mandat des membres actuels du Haut conseil des Togolais de l’extérieur arrive à terme en novembre 2022.

David S.