La DMK demande une « libération immédiate sans condition » de Jean...

La DMK demande une « libération immédiate sans condition » de Jean Paul OUMOLOU

SHARE
Mme Kafui Adjamagbo Johnson, Coordinatrice générale de la DMK (image d’archives)
image_pdfimage_print

La Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) demande une libération « pure, simple et immédiate sans condition » de l’opposant Jean Paul Oumolou arrêté ce jeudi 04 novembre à Lomé par des éléments de la gendarmerie nationale, et gardé au Service central de recherche et d’investigation criminelle (SCRIC).

Dans un communiqué signé de sa Coordinatrice générale Mme Kafui Adjamagbo Johnson, ce regroupement de partis de l’opposition et d’organisations de la société civile, estime en effet que cette arrestation de Jean Paul OUMOLOU « illustre la fébrilité du régime (de Faure Gnassingbé, ndlr) par rapport à l’ensemble de l’écosystème DMK qui revendique à bon droit la victoire du peuple au terme du scrutin du 22 février 2020 ».

La DMK a par ailleurs lancé un appel à toutes les organisations de défense des Droits humains présents au Togo et en Afrique et à travers le monde entier à se saisir très rapidement de ce dossier.

« Sur la foi des témoignages qui ont décrit une scène surréaliste à laquelle s’adonnent désormais des éléments de la gendarmerie, on peut conclure que monsieur OUMOLOU a fait l’objet d’un enlèvement pure et simple, car il n’a jamais reçu de convocation du SCRIC », lit-on dans le communiqué.

Résident en Europe, Jean Paul OUMOLOU est un membre influent de la DMK, organisation ayant soutenu la candidature de l’opposant Agbéyomé Kodjo au scrutin présidentiel du 22 février 2020 remporté par le chef de l’Etat sortant Faure Gnassingbé selon les résultats définitifs proclamés par la Cour constitutionnelle.

La Rédaction