La journée internationale de la femme célébrée par anticipation à Atakpamé

La journée internationale de la femme célébrée par anticipation à Atakpamé

SHARE
Une image de la remise des matériels
image_pdfimage_print

La 44ème journée internationale de la femme a été commémorée par anticipation ce 5 mars à Atakpamé au cours d’une tournée avec à l’affiche, une sensibilisation des populations de la préfecture de l’Ogou et de ses environs à la pandémie de Covid-19. Le souci est d’œuvrer pour la consolidation des acquis en matière d’égalité homme-femme et la promotion du leadership féminin dans les mécanismes de riposte contre le Covid-19.

La cérémonie s’est déroulée à la direction régionale de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation (région des plateaux) en présence d’une délégation du ministère en charge de la promotion de la femme conduite par la ministre Mme Adjovi Lonlonyo Apedo Anakoma.

L’honorable Mme Raymonde Kayi de Souza et des autorités de l’Ogou dont le préfet Akakpo Edoh et le maire de la commune Ogou1, Mme Kouigan Yawa Ahofa ont également pris part à la cérémonie.

Placée cette année sous le thème « leadership féminin : pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid -19 », la manifestation a été ponctuée par un panel de communication avec des sous-thèmes notamment : « quels impacts de la pandémie de covid-19 sur la vie socioéconomique de la femme », « leadership féminin : gage d’un Togo résistant à la covid -19 » et l’appui du gouvernement aux veuves de l’Association des femmes épanouies pour le développement ( AFED) en matériels agricoles, en vivres et non vivres. L’objectif est d’accompagner ces femmes organisées dont la pandémie a accru la vulnérabilité à relancer leurs activités.

Le lot de matériels offerts est composé des sacs de maïs, riz, pattes alimentaires, savon, kits de protection contre le Coronavirus, un tricycle, deux machines à moudre , dix bâches de séchage, cinquante sacs de jute et vingt cuvettes.

Pour la Ministre Anakoma, le gouvernement à travers son ministère a décidé de prêter main forte aux veuves de l’AFED qui mènent des activités d’autonomisation économique des femmes, d’éducation des enfants et d’assistance aux couches vulnérables.

La présidente de l’AFED Mme Birregah Ata Rose a remercié le donateur et promet de faire bon usage de ces matériels.

Créée le 7 fév 2009 et basée à Atakpamé (Sada), cette association intervient dans la culture du maïs, du manioc, du haricot et du soja. Dans sa lutte pour l’épanouissement et au bien être de la population, elle est représentée sur toute l’étendue du territoire national.

Pour rappel, la journée internationale de la femme est célébrée na 08 mars de chaque année. Elle en avant la lutte pour les droits des femmes et notamment pour la réduction des inégalités par rapport aux hommes.

Depuis Atakpamé, Evrard Nomanyo