La morgue du CHU Sylvanus Olympio de Lomé de nouveau opérationnelle

La morgue du CHU Sylvanus Olympio de Lomé de nouveau opérationnelle

SHARE
Une vue de l’entrée de la morgue rénovée
image_pdfimage_print

Après plus d’un an de travaux de réhabilitation, la morgue du Centre hospitalier universitaire (CHU) Sylvanus Olympio de Lomé Tokoin est de nouveau opérationnelle depuis ce 1er août 2019.

La morgue avait été fermée depuis le 15 juillet 2018. Les travaux de rénovation avaient pour objectif de permettre à cette structure du plus grand centre de santé du Togo, de répondre aux normes requises.

« L’ancienne morgue était dans un état de délabrement et gérée de façon artisanale. La conservation des corps ne répondait plus aux normes et la santé publique était menacée. L’ancienne morgue avait des casiers qui datait des années 70 et au-delà », a expliqué le Médecin Colonel Adom Wiyoou Kpao, Directeur du CHU Sylvanus Olympio de Lomé.

C’est donc la fin des désagréments causés en termes de conservation des corps. Le coût total de la réhabilitation y compris les travaux annexes est évalué à environ 580 millions de F CFA.

« Tout le matériel qui est là est du neuf et correspond aux normes européennes. Le bâtiment a été rénové et tout l’équipement est neuf », a indiqué le Directeur du CHU.

La tarification des prestations de la morgue rénovée se présente come suit : 10.000 F CFA pour la conservation de corps les 24 premières heures, 14.000 F pour la conservation de corps sur une semaine (7 jours). Le tarif est de 6000 F par jour entre le 8è et le 15è jour, 10.000 F par jour entre le 16è et le 45è jour, et 20.000 F par jour à partir du 46è jour.

Par ailleurs, la visite d’un corps par un parent est facturée à 1.000 F. Les soins de conservation de corps sont à un taux forfaitaire de 36.000 F, ceux de présentation de corps (toilette mortuaire y compris le kit cosmétique funéraire) est de 35.000 F.

Tous ces frais sont payés aux guichets du Centre hospitalier. « Tout paiement effectué auprès du personnel de la morgue sous quelques formes ou prétextes est un acte de corruption », indique un message de la Direction du CHU SO.

David S.