Lancement des activités du 5è Recensement Général de la Population et de...

Lancement des activités du 5è Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH-5)

SHARE
Echange de document entre le ministre Sani Yaya et Mme Josiane Yaguibou
image_pdfimage_print

Le Togo vient de franchir un pas supplémentaire dans le processus d’organisation du Cinquième Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH-5). Le document de projet de l’opération a été signé ce mardi 15 décembre entre le ministre de l’économie et des finances, Sani Yaya et la Représentante résidente de l’UNFPA au Togo Mme Josiane Yaguibou, cheffe de file des partenaires dans le cadre du 5è RGPH.

La signature du document matérialise l’ensemble des actions programmatiques et financières du processus. Elle marque également le lancement des activités de cette opération de recensement qui intervient après celle de 2010.

Des travaux préparatoires sont d’ores et déjà entrepris par l’Institut national de la statistique et des études économiques et démographiques (INSEED) avec l’appui des partenaires. Il s’agit notamment  de la mise en place des organes de pilotage et d’exécution de l’opération, l’élaboration du document de projet et des différents outils et applications informatiques de collecte.

Selon le ministre Sani Yaya, cette étape ouvre la voie au démarrage proprement dit de l’opération dont le coût global s’élève à huit milliards six cent quatre-vingt-dix-huit millions cinq cent vingt mille deux cents (8 698 520 200) F CFA.

« Le 5ème recensement général de la population et de l’habitat, un excellent outil de planification, de suivi et d’évaluation des politiques et programmes de développement », a-t-il indiqué.

« Les résultats de cette opération de recensement revêtent une importance capitale pour la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation de la feuille de route gouvernementale pour la période 2020-2025 »,  a précisé Sani Yaya.

La Représentante résidente de l’UNFPA au Togo a pour sa part salué la volonté politique et la détermination des plus hautes autorités togolaises de se donner les moyens pour être en mesure de répondre efficacement aux besoins de données en lançant son 5è RGPH conformément à la périodicité décennale des recensements recommandée par les Nations Unies.

« Le RGPH est une opération d’envergure nationale qui nécessite de toutes les parties prenantes, une fédération optimale des énergies et une mutualisation accrue des ressources afin de garantir sa réussite », a-t-elle souligné.

Au demeurant, le RGPH-5 permettra selon le gouvernement, de disposer des indicateurs nécessaires pour le suivi et l’évaluation des agendas nationaux et internationaux, de connaitre la situation sociale de la population, y compris celle des populations vulnérables, notamment les personnes vivant avec un handicap, les orphelins, les enfants, les personnes âgées et les femmes à des niveaux géographiquement désagrégés.

Par ailleurs, les données relatives aux caractéristiques de l’habitat et du cadre de vie de la population et les différents mouvements de la population seront également appréciées.

David S.