Le CCM-Togo dresse un bilan satisfaisant de ses activités de l’année 2018

Le CCM-Togo dresse un bilan satisfaisant de ses activités de l’année 2018

SHARE
Une vue des officiels à l’ouverture des travaux
Une vue des officiels à l’ouverture des travaux
image_pdfimage_print

L’Organisme de coordination nationale des projets financés par le Fonds mondial de lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme (CCM-Togo), tient ce jeudi à Lomé et ce pour deux (2) jours, la revue annuelle de ses activités et  programmes pour le compte de l’année 2018. Les travaux de cette rencontre ont été présidés par la ministre de la planification du développement et de la coopération, Mme Ayawovi Demba Tignokpa qui dans son allocution de circonstance a jugé le bilan enregistré « satisfaisant ».

« Le CCM-Togo a enregistré des progrès important, par rapport aux années précédentes le taux de décaissement est de 70 %  mais actuellement nous sommes à  plus de 80  Par contre, des défis restent à relever s’agissant notamment de la mobilisation des ressources de l’amélioration de la capacité d’absorption, nous voudrions atteindre un taux décaissement de 100 %  dans les années à venir pour toutes les subventions », a déclaré la ministre également présidente du CCM-Togo.

Selon PIGNANDI Akou coordonnateur national du secrétariat permanant du CCM-Togo, le taux de décaissement enregistré (80%) montre à suffisance une bonne gestion des subventions du Fond mondial. « Ça veut dire que la gestion est efficace, l’argent a été mis pour le bénéfice des malades, les canaux ont effectivement utilisé ces ressources qui ont été mis à la disposition de l’Etat et de ses partenaires pour lutter efficacement contre les trois maladies à savoir le VIH/SIDA, la Tuberculose et le Paludisme », a-t-il souligné.

Du 16 au 17 mai 2019, il sera question pour ces acteurs des projets du Fonds mondial, d’apprécier ensemble la performance du CCM et des programmes, d’évaluer les résultats, mener des réflexions sur ce qui n’a pas marché, ce qui marche et de faire des propositions pertinentes pour plus de performance.

Pour l’exercice 2018, le CCM a réalisé sur le plan programmatique 18 activités sur 19 programmées, soit un taux  de 96 %  et sur le plan financier, il a mobilisé 167 334 553 F CFA de ressources dont 166 720 342 a été dépensées soit un taux d’absorption de 99,63 %.

Il faut noter que depuis 2002, le Togo à travers le biais de la Coordination nationale des projets financés par le Fonds mondial (CCM), bénéficie des subventions du fonds mondial pour lutter efficacement contre les maladies telles que le VIH/SIDA, la Tuberculose et le Paludisme qui restent un problème de santé publique au Togo et en Afrique.

Elisabeth S.