Le chef du village de Bolou-Alokoègbé a reçu son arrêté ...

Le chef du village de Bolou-Alokoègbé a reçu son arrêté de reconnaissance

SHARE
Remise de l’arrêté de reconnaissance à Togbui Yao GAKA III
Remise de l’arrêté de reconnaissance à Togbui Yao GAKA III
image_pdfimage_print

Le village de Bolou-Alokoegbé situé à une quinzaine de kilomètres à l’ouest de la ville de Tsévié (Préfecture de Zio), dispose officiellement d’un chef en la personne de Togbui Yao GAKA III. L’arrêté de reconnaissance le confirmant dans ses fonctions lui a été remis le samedi 20 avril par le préfet de Zio, ETSE Kadevi au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée en présence de plusieurs personnalités politiques, administratives, traditionnelles et militaires ainsi que les parents et amis.

Au nom du pouvoir central, le préfet de Zio a saisi cette opportunité pour témoigner sa gratitude au président de la République pour sa politique de revalorisation de la chefferie traditionnelle et rappeler au récipiendaire, le profil d’un bon chef.

ETSE Kadevi a demandé à l’impétrant d’être un modèle en s’appropriant les exigences liées à sa fonction qui consiste à veiller avec perspicacité sur les intérêts de ses administrés et se mettre au-dessus des querelles politiques et partisanes.

« La vérité, la dignité, l’impartialité, la justice, la droiture, la patience et la loyauté sont les qualités qui doivent guider l’action quotidienne d’un bon chef », a précisé le préfet du Zio tout en conviant les habitants du village à collaborer étroitement avec le nouveau chef et à l’accompagner dans ses actions de développement de la localité.

Pour sa part, Togbui GAKA Yao III a exprimé sa reconnaissance au chef de l’état, Faure Gnassingbé pour la confiance placée en lui et a promis de travailler avec fidélité et dévouement pour le bien de tous.  La cérémonie à pris fin dans une réjouissance et liesse populaire.

David S.