Le coach William Djamen livre les clés de la réussite aux jeunes

Le coach William Djamen livre les clés de la réussite aux jeunes

SHARE
L’apôtre William Djamen lors de sa conférence
image_pdfimage_print

« Comment posséder les clés de sa destinée afin de réussir sa vie » : c’est le thème au centre d’une conférence donnée ce samedi 14 août à Lomé par l’apôtre camerounais William Djamen également écrivain, coach et accélérateur de destinée. Le meet-up organisé par l’agence “NG Corporation” a permis au public de bénéficier des enseignements et leçons de William Djamen qui, à travers des versets bibliques et des lois naturels, a démontré comment il est possible à l’Homme de vivre la prospérité et une vie spirituelle épanouie en harmonie avec le Dieu créateur.

William Djamen a fait comprendre que beaucoup de personnes mènent une vie de limitation pour plusieurs raisons au rang desquelles la bureaucratie (travail de bureau), le syndrome du costume-cravate et bureau climatisé, une vie entrepreneuriale presque inexistante, la honte de se salir les mains, la médiocrité, la paresse, et les prières sans action.

« Que celui qui veut être grand soit le serviteur de tous. C’est l’une des clés de la réussite. Il faut faire du bien aux gens. Il faut rendre service à tous le monde, même des fois gratuitement. Il faut également avoir un mentor dans la vie. C’est aussi une puissante clé d’accélération de sa destinée », a-t-il expliqué.

« Le message c’est de dire aux jeunes de croire en leur potentiel, à leur destinée, parce que le succès est dans ce que Dieu a déposé en eux. Je les encourage à sortir du blâme, d’arrêter d’attribuer à l’Etat, au gouvernement ou à des forces extérieur la faute de leur échec ou le fait qu’ils n’arrivent pas à passer à un autre niveau de leur vie, mais de comprendre que Dieu a déposé en eux un potentiel extraordinaire. S’ils prennent le temps de chercher ce potentiel et de le raffiner, leur vie va changer »,  a fait savoir le conférencier.

« Il faut savoir que les études qu’ont fait n’ont souvent rien à voir avec notre réel potentiel. En plus de vos études, je vous encourage à fouiller. Ça peut être la musique, le basket, le football ou encore la pâtisserie. Vous avez quelque chose de spécial que Dieu a déposé en vous. Et si vous manifester cela, vous allez pouvoir être béni », a-t-il ajouté, précisant que pour identifier son potentiel, il faut tout simplement regarder ces choses qui nous passionne au plus haut point, les choses qu’on est capable de faire facilement et ensuite chercher à les perfectionner et à les monétiser.

Il a en outre invité au respect de la loi de l’honneur notamment le respect du Dieu créateur et ses principes, le respect des parents, des mentors, des pères spirituels, des patrons et de toutes personnes.

William Djamen est auteur de plusieurs ouvrages dont « Comment dire adieu à la pauvreté », « je l’organise pour réussir ma vie », « Comment les hommes pensent en amour » ou encore « Comment libérer les talents de ses enfants ».

La conférence a été également marquée par la vente et la dédicace des livres écrits par le conférencier, une séance photo avec le coach de même qu’un jeu concours doté de prix.

David Soklou