Le Pouvoir c’est vous Gamesu

Le Pouvoir c’est vous Gamesu

SHARE
image_pdfimage_print

lberto Olympio, le président du parti des Togolais annonce son retour très bientôt sur Lomé. « un long mais nécessaire silence médiatique pour revenir avec le fruit de ma réflexion ». Pouvait-on lire sur son compte twitter cette semaine.

 Plongé dans un silence profond au lendemain de la proclamation des résultats de la présidentielle d’avril 2015 à laquelle il s’est retiré à la dernière pour des raisons de transparence du scrutin et de la fiabilité du fichier électoral, le président du parti des Togolais revient avec un ouvrage « le Pouvoir c’est vous Gamesu » dont la sortie officielle est annoncée au 25 mai 2016.

Lié une affaire de justice à Lomé sur une plainte de l’un de ses associés de son entreprise Axxend  basée à Dakar pour détournement, son départ de Lomé sans tambour ni trompète s’est fait remarqué quelques mois après. Plusieurs médias écrivaient à l’époque entre autres ‘’ Mais où est passé Alberto Olympio ?’’.

Ce retrait n’a en tout cas  pas empêché les différentes fédérations de son parti appuyées par la direction de son cabinet à être présent sur le terrain à travers le programme de formation civique institué depuis la naissance du parti. Le dimanche 24 avril 2016 au quartier Nyékonakpoè la problématique de la démotivation politique de la jeunesse et la nécessité de ramener cette jeunesse au centre du débat politique était à l’ordre du jour.

Le conférencier, défenseur des droits de l’homme, Ayayi Togoata Apedo-Amah qui a entretenu les jeunes lors de cette séance, a axé sa communication sur le thème : « Jeunesse et politique : ramener la jeunesse au centre du débat ». “Nous devons être les propres acteurs de notre changement politique” a fait comprendre le Prof Togoata aux jeunes qui ont répondu part à ce séminaire de formation et de sensibilisation, qui comme pour la plupart des jeunes togolais se désintéressent depuis un certain temps à la chose politique.

“Le changement ne peut se faire de façon isolée. On doit s’organiser d’une certaine manière, certains en partis politiques, d’autres en associations de la société civile pour des actions ponctuelles”, a déclaré M. Togoata.

Ce programme vise à renforcer les capacités des différentes composantes de la société togolaise, afin qu’elles soient mieux outillées pour comprendre et participer en connaissance de cause aux débats publics, sociaux, économiques et politiques.