Le RELUTET mobilise les acteurs contre la traite sexuelle des enfants dans...

Le RELUTET mobilise les acteurs contre la traite sexuelle des enfants dans les Plateaux

SHARE
Photo de famille des participants
Photo de famille des participants
image_pdfimage_print

Le Réseau de lutte contre la traite des Enfants au Togo (RELUTET) organise depuis ce  jeudi 06 mai à Atakpamé dans la préfecture de l’Ogou, une rencontre régionale d’échange et de renforcement des capacités des acteurs de protection des enfants contre la traite sexuelle dont ils sont victimes. Cette rencontre est initiée en collaboration avec le partenaire financier suédois Radiohjalpen, et avec l’appui de Plan International Suéde à travers le projet « lutte contre la traite sexuelle des enfants dans la préfecture de l’Anié ».

L’objectif est d’engager davantage les membres du cadre national de concertation des acteurs de protection de l’enfant dans la lutte contre le phénomène de la traite sexuelle des enfants. Il s’agit d’échanger avec les participants sur le phénomène de la traite sexuelle des enfants et ses conséquences, d’identifier les rôles et responsabilités des membres du cadre national de concertation de ces acteurs et enfin d’élaborer une feuille de route pour lutter contre ce phénomène aux niveaux régional et préfectoral.

Prévu pour 2 jours, les participants venus du cadre régional-Plateaux et préfectoral Est-Mono vont échanger sur la politique de sauvegarde des enfants et jeunes de Plan International, les principes fondamentaux des droits de l’enfant, la protection et la traite sexuelle des enfants de entre autres.

Selon la coordinatrice du Projet, Mme Koublanou Félicité, il s’agit d’une occasion de plaidoyer à l’endroit de ces cadres pour qu’ils prennent en compte dans leurs protocoles, la problématique de ce fléau.

« L’exploitation sexuelle est une atteinte directe à la dignité et aux droits les plus fondamentaux de l’homme et particulièrement de l’enfant. Il s’agit des pratiques criminelles et de souffrances intolérables aux enfants » a-t-il ajouté.

L’ouverture des travaux a été présidée par le Préfet de l’Ogou M. Akakpo Edoh. La 2ème étape de cette session de formation se fera à Anié et va concerner les acteurs des préfectures de Moyen-Mono et d’Anié.

De notre correspondant à Atakpamé, Evrard Nomanyo