Le Togo, 1er exportateur mondial de soja bio vers l’espace Schengen

Le Togo, 1er exportateur mondial de soja bio vers l’espace Schengen

SHARE
image_pdfimage_print

Le Togo est le premier exportateur mondial de soja bio vers l’espace Schengen, selon le rapport 2020 de la Commission de l’Union européenne relatif à l’exportation des produits bio.

Les exportations du soja bio du Togo vers l’Union européenne (UE) ont en effet connu une  hausse, passant de 42.300 tonnes en 2019 à 51.000 tonnes en 2020, soit une croissance de 20,4 % malgré les impacts de la crise de la pandémie de la Covid-19.

Selon le document, la part du Togo sur l’ensemble des exportations de soja bio vers l’espace Schengen est estimée à 37,1 % faisant du pays, le premier exportateur de soja bio sur le marché agricole de l’UE.

Avec ce rang, le Togo reste devant  l’Ukraine (20,9 %), l’Inde (11,3 %) et le Kazakhstan (8%). Trois pays africains figurent dans les 7 premiers à savoir l’Ouganda (6,4%), le Benin (4,6%) et le Burkina Faso (3,8%).

Le rapport sur l’importation des produits agro-alimentaires bio indique qu’au cours de la même période, la valeur totale des échanges entre le Togo et l’UE est passée de 44 684 tonnes à 54 017 tonnes. Le pays se classe au 13è rang mondial, et occupe la deuxième place en Afrique dernière la Tunisie (11è rang mondial) et devant l’Egypte (14è rang mondial).

Il faut souligner qu’au Togo, la culture du soja est identifiée comme une filière porteuse dans un pays où une attention particulière est également accordée à l’agriculture bio avec l’accompagnement des partenaires dont la FAO.

Cris DADA