Le Togo a pris part aux travaux de l’Examen global de l’Aide...

Le Togo a pris part aux travaux de l’Examen global de l’Aide pour le commerce à Genève

SHARE
Le ministre Adedze (milieu) lors d’un panel
image_pdfimage_print

Le Togo a pris une part active aux travaux de l’Examen global de l’Aide pour le commerce 2019 qui se sont déroulés du 3 au 5 juillet à Genève en Suisse. Placée sous le thème : « Soutenir la diversification et l’autonomisation économiques », cette rencontre internationale est organisée par l’OMC (Organisation Mondiale du Commerce) pour soutenir la diversification et l’autonomisation économiques, l’élimination de l’extrême pauvreté, et la participation active des micros, petites et moyennes entreprises au commerce mondial.

A l’agenda de cette rencontre, 84 sessions couvrant divers domaines du commerce et de l’investissement, du financement du commerce et particulièrement de la diversification et de l’autonomisation économiques.

La délégation togolaise a été conduite par le Ministre du commerce, de l’industrie, du développement du secteur privé et de la promotion de la consommation locale, M. Kodjo Sévon-Tépé Adedze.  Ce dernier a animé deux panels de discussion, occasion pour lui de partager d’une part, l’expérience du Togo en matière de diversification des exportations et des retombées positives de l’autonomisation économique au Togo et d’autre part, la montée en puissance des femmes entrepreneurs et chefs d’entreprises de nos jours au Togo, depuis le prestigieux avènement des Nana Benz avant les années 1960.

Dans le souci de renforcer les liens de partenariat avec les institutions et agences de coopération internationale en matière de commerce, la délégation togolaise a eu par ailleurs une séance de travail avec différents partenaires dont le Centre du commerce international (CCI) sur les possibilités de collaboration mutuelle entre le Togo et le CCI, tous deux engagés pour un développement durable et une croissance inclusive à travers le commerce et l’investissement, en étroite cohérence avec le Plan national de développement (PND 2018-2022).

L’examen global 2019 a relevé les difficultés grandissantes que rencontrent les Pays les Moins Avancés (PMA) et a appelé les partenaires et donateurs à réaffirmer leur engagement Cadre intégré renforcé (CIR) qui est un programme multi-donateurs de l’Aide au commerce en faveur des Pays Moins Avancés. En effet, les 47 Pays les moins avancés (PMA) du monde comptent plus d’un milliard d’habitants mais leur part collective du commerce mondial est inférieure à 1 %.

Lors d’une manifestation parallèle organisée en marge de l’Examen global, six pays ont annoncé leur intention d’engager une enveloppe additionnelle de près de 13 millions de dollars EU, soit environ 7,6 milliards de francs CFA pour améliorer la situation du commerce dans les PMA et œuvrer à réduire la pauvreté dans ces pays.

Plusieurs délégations des pays membres et partenaires de l’OMC, l’OCDE et du CIR ainsi que les donateurs, partenaires techniques et financiers ont répondu présents à ce rendez-vous de Genève et ont réaffirmé leurs volontés communes de mieux financer le commerce et d’agir au profit des Objectifs du développement durable (ODD).

Cris DADA