Le Togo fait le point de l’application des réformes communautaires

Le Togo fait le point de l’application des réformes communautaires

SHARE
Une photo de famille des participants
image_pdfimage_print

La phase technique de la revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets communautaires s’est ouverte lundi à Lomé. Les travaux permettront de faire le point sur le niveau d’application des réformes communautaires au Togo.

« Le Gouvernement togolais reste convaincu que c’est par les réformes que nous améliorerons notre gouvernance quotidienne tant au niveau des affaires publiques que privées », a indiqué à l’ouverture des travaux, le Directeur de cabinet du ministère de l’économie et des finances, M. Kossi TOFIO.

« La réforme phare qui est au centre du système de gestion des finances publiques est celle relative à la gestion axée sur les résultats notamment le budget programme en cours de mise en œuvre », a-t-il fait savoir.

Selon la deuxième revue effectuée en 2018, l’état de mise en œuvre des réformes au Togo s’est amélioré avec un taux d’application de l’ensemble des reformes atteignant 64 % et celui des programmes, une exécution de 57 %.

Le Togo compte poursuivre les efforts pour l’actualisation des budgets programmes, la prise des textes d’application complémentaires de la LOLF de 2014, la révision du système d’information et des organigrammes des Ministères.

Un Débat d’Orientation Budgétaire (DOB) sur le Document de Programmation Budgétaire et Economique Pluriannuelle (DPBEP) avait été organisé le 15 juillet dernier par le gouvernement dans le cadre des dispositions en cours pour la mise en œuvre du budget programme 2019-2021. L’objectif est de permettre au Parlement d’apporter ses observations sur le processus d’élaboration du budget de l’Etat avec la prise en compte des principaux axes du Plan National de Développement (PND 2018-2022).

Pour rappel, la revue est un dispositif institutionnel de suivi permettant de s’assurer de l’effectivité de l’harmonisation des législations nationales, de la coordination des politiques sectorielles nationales et de la bonne exécution des politiques programmes et projets communautaires.

David S.