Le Togo officiellement membre du Commonwealth

Le Togo officiellement membre du Commonwealth

SHARE
Faure Gnassingbé et le Premier ministre britannique Boris Johnson, Président en exercice du Commonwealth (image d’archives)
image_pdfimage_print

Le Togo est désormais membres du Commonwealth. La candidature du pays a été acceptée au cours du  26è sommet de l’organisation tenu les 24 et 25 juin 2022 à Kigali au Rwanda.

L’acceptation du Togo à cette vaste communauté intergouvernementale est l’aboutissement d’un processus qui a démarré en 2014 sous la conduite du chef de l’Etat Faure Gnassingbé.

Ce dernier n’a pas manqué de remercier les États membres du Commonwealth pour l’acceptation de la candidature du Togo au sein de l’organisation.

« L’adhésion du Togo à cette grande famille est une évolution que nous avons souhaitée dans une perspective de renforcement de la coopération entre États et du brassages des peuples », a indiqué Faure Gnassingbé, adressant ses félicitations au Président Paul Kagamé qui assure la Présidence du Commonwealth des Nations, à l’issue du sommet de Kigali.

Au nom de la représentation nationale et en son nom propre, la Présidente de l’Assemblée nationale Mme Yawa Tsègan a adressé ses « vives et chaleureuses félicitations » au chef de l’Etat pour avoir œuvrer pour l’entrée officielle du Togo dans le concert des nations du Commonwealth.

« Cet évènement historique traduit une fois de plus, la vision audacieuse et pragmatique du Président de la République, de permettre à notre pays de poursuivre sa marche vers le développement durable et la prospérité partagée à travers la diversification de sa coopération avec d’autres Etats dans plusieurs domaines notamment diplomatique, économique, éducatif, culturel. C’est une satisfaction pour la représentation nationale qui a marqué, le 22 avril 2022, son soutien total et unanime à l’adhésion du Togo au Commonwealth des Nations à travers une résolution », a indiqué Mme Yawa Djigbodi Tsègan.

Au demeurant, c’est de nouvelles perspectives sur les plans diplomatique, économique, social et culturel qui s’offrent au Togo avec l’adhésion à cette organisation qui compte 54 pays dont 19 pays africains.

Le Togo pourra notamment mieux élargir le champ de ses rapports, diversifier davantage ses relations d’amitié et de coopération et renforcer le partenariat avec les pays anglophones de la CEDEAO, membres du Commonwealth.

Par ailleurs, le pays pourra reconfigurer ses relations extérieures et porter plus haut sa voix dans le concert des nations.

La Rédaction