L’édition 2019 de la Journée africaine de la statistique célébrée à Atakpamé

La 29ème édition de la Journée africaine de la statistique a été célébrée ce lundi 25 Novembre à Atakpamé dans la région des plateaux. Placée sous le thème: « Tout le monde compte : des statistiques de qualité pour une meilleure gestion des déplacements forcés en Afrique », elle est organisée par l’Institut National de la Statistique et des Études Économiques et Démographiques (INSEED) avec l’appui de l’UNFPA et CEA, et en collaboration avec les autres structures du Système Statistique National (SSN).

L’objectif de cette journée est de sensibiliser le public sur l’importance de la statistique dans le développement économique et social du Togo. La célébration vise à pérenniser  cette fête au Togo, renforcer au besoin la capacité des sectoriels sur quelques notions statistiques jugées nécessaires et encourager le grand public à l’utilisation des données statistiques.

Ils sont une centaine de participants de la région des plateaux à prendre part aux manifestations de ladite fête placée sous la présidence de Madame la ministre de la planification, du développement et de la coopération.

Le Directeur de cabinet, M. Edjeou Essohanam (représentant son ministre) a indiqué qu’au Togo depuis une dizaine d’année, l’apothéose de la commémoration de cet événement est délocalisée dans les chefs-lieux des régions administratives.

Au menu de cette célébration, des exposés sur le thème central et d’autres thèmes connexe, des séances de sensibilisation sur l’importance des statistiques dans le processus de développement du Togo notamment à travers le Programme National de Développement (PND 2018-2022).

Le Directeur général de l’INSSED, M. Kouassi Kouamé a précisé que le but en observant la journée africaine de la statistique est de sensibiliser le public sur l’importance de la statistique dans l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation de l’impact des politiques de développement durable sur les conditions de vie des populations de chaque pays.

Cette journée est instituée depuis mai 1990 par la 25ème session de la commission économique des Nations Unies pour l’Afrique et la 16ème conférence des ministres africaines de l’économie et du plan.

De notre correspondant à Atakpamé, Evrard Nomanyo